Moto GP - Assen 2016 : Ducati va-t-elle renouer avec le succès ?

Voir le site Automoto

Dovizioso Ducati MotoGP Assen 2016
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2016-06-26T09:47:03.292Z, mis à jour 2016-06-26T09:54:54.811Z

Le constructeur italien Ducati a placé ses pilotes transalpins aux deux premières places du warm-up. Si Iannone s'élancera bon dernier en raison d'une pénalité, Andrea Dovizioso a toutes les chances de s'imposer.

Les pilotes Ducati sont toujours à la fête en ce weekend batave. Mais le plus dur reste à faire, confirmer en course.


Enfin un succès pour Ducati ?

Le constructeur de Bologne pourrait mettre fin, cet après-midi, à plusieurs années de disette. Andrea Dovizioso s'est montré compétitif dans toutes les conditions et aura l'avantage de s'élancer depuis la pole position. Toutefois, celui qui avait talonné Valentino Rossi lors du Grand Prix du Qatar en 2015, est mesuré lorsqu'on évoque une éventuelle victoire : "la moto marche bien sur le sec ou sur piste humide. Nous verrons bien quelles seront les conditions de course".

Iannone, la tuile ?

A l'instar de son coéquipier, Andrea Iannone a lui aussi hissé en haut de la hiérarchie sa Ducati depuis le début de la huitième manche de la saison 2016. Pour preuve, en plus d'avoir signé le meilleur temps lors des deux premières séances d'essais de vendredi, il a dominé le warm-up ce matin. Problème : il s'élancera depuis la dernière place sur la grille. Dans un weekend au cours duquel Ducati domine, il pourrait s'avérer préjudiciable de ne disposer que d'une seule machine à l'avant pour décrocher la victoire tant attendue.


Rossi pour le grand huit ?

Valentino Rossi est dans son jardin à Assen. Le tracé néerlandais a été le théâtre de sa première victoire en 500cc, sur Honda en 2002. Cinq ans plus tard, il y réalise une remontée extraordinaire en s'imposant après s'être élancé depuis le onzième rang. Mais l'histoire d'amour entre le nonuple champion du monde et le circuit batave ne s'arrête pas là. En 2009, il y obtient sa 100e victoire toutes catégories confondues. Placé en embuscade derrière son compatriote Andrea Dovizioso, il pourrait - grâce à sa science du tracé - parfaire un peu plus sa légende.