Dans l'actualité récente

Moto GP - Essais de Phillip Island : Viñales s’impose et Marquez trouve ses marques

Voir le site Automoto

marquez philip island
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2016-02-18T17:49:22.755Z, mis à jour 2016-02-20T10:48:39.752Z

Une fois n’est pas coutume Viñales au volant de sa Suzuki s’est imposé lors des essais de Phillip Island. Márquez, très actif en fin de séance s’est classé deuxième, suivit de près par Lorenzo et Rossi.

Les derniers essais avant le premier GP sont toujours sujets aux derniers réglages mécaniques et les pilotes ont l’air d’être ravis.

 « Nous avons trouvé une bonne base de réglages »

Marc Márquez, classé deuxième de cette deuxième journée de tests à Phillip Island, est heureux des progrès accomplis sur la nouvelle RC213V, présentée il y a peu à Sentul. Le double champion du monde, est passé à quelques 161 millièmes du meilleur temps, celui de son compatriote Maverick Viñales (Team Suzuki Ecstar). Marc Márquez est heureux des améliorations sur sa et affirme que « nous avons trouvé une bonne base de réglages. Ces réglages pourraient ne pas convenir aux autres tracés mais je suis content de cette séance. Nous avons fait beaucoup de progrès en termes de stabilité et je me sens à l’aise avec cette moto. Nous donnons à fond pour nous rapprocher de jour en jour. » 

Son acolyte Dani Pedrosa ne peut pas en dire autant, il a endommagé une de ses deux RC213V en perdant l’avant dans le virage n°4, il a chuté mais « va bien » d’après ces dires.

Rossi « aime la Yamaha en pneus Michelin »

Pour l’équipe Yamaha, c’était le baptême du feu, lors des essais de Phillip Island et Valentino Rossi est plutôt satisfait. « J'ai été assez rapide dès les premiers tours, ce matin, et j'ai signé de bons chronos à chaque fois que j'ai attaqué », s’est félicité le pilote italien, qui a enregistré plus de tours que quiconque dans la fenêtre des 1'29. 

« A Sepang, Lorenzo avait été très rapide, mais ici je suis dans le coup. Si la course devait partir cet après-midi je pourrais me battre contre lui et c'est le plus important. On a encore besoin de travailler, mais une journée comme celle-ci est déjà importante pour comprendre les choses, en particulier concernant les pneus. »

Vivement le premier défi début mars au Qatar !