Moto3 Valence : Danny Kent sacré Champion du Monde 2015

Voir le site Automoto

Moto3   Valence 2015   Danny Kent champion
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2015-11-08T11:15:29.182Z, mis à jour 2015-11-08T14:04:35.227Z

Miguel Oliveira, qui accusait 24 points de retard sur Danny Kent en arrivant à Valence, s’est offert la dernière victoire de l’année. En vain, son adversaire s’est assuré d’une 9e place pour coiffer la couronne mondiale.

Danny Kent aurait pu être sacré au Japon puis en Australie et en Malaisie… Le Britannique n’a jamais quitté la tête du championnat depuis le deuxième meeting de l’année à Austin, jusqu’à atteindre les 70 points d’avance en République-Tchèque. Mais sous pression, le pilote Leopard s’est souvent laissé embarquer dans des chutes en cette fin de saison. Résultat plus que 24 points le séparaient de son plus proche poursuivant Miguel Oliveira avant Valence.

Un titre longtemps repoussé

Et les qualifications ne s’étaient pas passées comme il l’aurait espéré puisqu’il n’avait pu faire mieux que le 18e chrono alors que Miguel Oliveira lui, allait s’élancer de la 4e place sur la grille. Pour espérer concéder le moins de points, Kent devait absolument terminer dans les 14 premiers en cas de victoire de son adversaire. Et dès l’extinction des feux, le ton est donné. Oliveira bondit de la 2e ligne pour s’emparer de la tête. Kent de son côté remonte péniblement les positions jusqu’à s’installer en 12e position derrière son coéquipier Hiroki Ono.

Dans la lignée de Barry Sheene

Devant on joue des coudes mais Oliveira tente à chaque fois d’asseoir sa domination. Dans le dernier virage, gros cafouillage : Efren Vazquez, Niccolo Antonelli et Romano Fenati s’accrochent. Mais le Portugais, qui avait abordé l’ultime tour en tête, est épargné. Oliveira s’impose devant Jorge Navarro et Jakub Kornfeil. Compte tenu de ces chutes Danny Kent se classe finalement 9e et remporte le titre mondial… pour six points ! Le Royaume-Uni renoue ainsi avec le succès sachant que le dernier champion du monde anglais en date n’est autre que Barry Sheene en 1977 – et encore c’était à l’époque des 500cm3.


Les Français Alexis Masbou et Jules Danilo terminent roue dans roue, aux 15e et 16e rangs. Fabio Quartararo a quant à lui préféré rentrer aux box après dix tours, sa jambe lui faisant encore trop souffrir. Mais l'affiche à ne pas manquer est bien sur la finale du MotoGP à 14h avec un titre qui se jouera entre Valentino Rossi et Jorge Lorenzo.

Moto2 : Rabat pour la der

Esteve Rabat, qui s'élançait de la pole position, aura mené la course Moto2 de bout en bout, bien qu'il n'ait pas été en mesure de décrocher Alex Rins. Lequel se contentera finalement d'une 2e place à plus de trois secondes de Tom Luthi, qui hérite de la 3e marche du podium. Côté Français, Johann Zarco n'a pas réalisé un aussi bon départ que lors de sa première tentative -la course a en effet été amputée de 11 tours après un drapeau rouge survenu dans le premier tour, lié à une chute collective en queue de peloton. Le Champion du Monde se classera 7e tandis que Lucas Mahias sera quant à lui contraint à l'abandon. A noter que Louis Rossi ne courait pas cette ultime manche à cause d'une blessure à la main faite ce samedi matin aux essais libres 3.