MotoGP 2013 - Etats-Unis : Lorenzo et Pedrosa surmontent la douleur

Voir le site Automoto

Dani Pedrosa (Honda) s'élançait hier pour les repêchages: une situation à laquelle le vice-champion du monde Espagnol n'était pas vraiment habitué.
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2013-07-21T10:15:00.000Z, mis à jour 2013-07-21T10:21:51.000Z

Jorge Lorenzo (Yamaha) et Dani Pedrosa (Honda) avaient dû déclarer forfait dimanche dernier en Allemagne, alors qu'ils figuraient en tête du championnat. Les Espagnols, blessés à la clavicule, sont de retour en piste ce dimanche à Laguna Seca. Ils s'élanceront des 6e et 7e places.

Bien que diminués par une blessure de la clavicule, Jorge Lorenzo et Dani Pedrosa tenteront, aujourd'hui aux Etats-Unis, de sauver un maximum de points face à la star montante Marc Marquez.

Le cas Lorenzo

Jorge Lorenzo ne devait au départ revenir qu'à Indianapolis à la mi-Août : annonce faite sur son compte twitter. Le Majorquin était en effet retombé sur sa clavicule au Grand-Prix d'Allemagne le week-end dernier, tordant la plaque qu'on lui avait posé deux semaines plus tôt pour maintenir l'ossature fracturée dans une chute sur le circuit d'Assen. Mais dès dimanche soir, des rumeurs annonçaient le champion du monde en partance pour les Etats-Unis. Confirmation quelques jours plus tard. L'état de santé du pilote Yamaha semble d'ailleurs aller mieux de jour en jour, comme en témoigne ses résultats : 11e aux FP1, 6e aux FP2, 7e aux FP3 et donc 6e ce dimanche, sur la grille de départ. Jorge Lorenzo devra à présent tenir la durée de toute une course, sachant que Laguna Seca est un tracé particulièrement physique ; tout comme son compatriote Dani Pedrosa d'ailleurs.


Pedrosa cache-t-il une blessure plus grave ?

Depuis une semaine, les informations tendent à minimaliser la « micro-fêlure de la clavicule » contractée par Dani Pedrosa lors des essais du Grand-Prix d'Allemagne. D'abord déclaré apte pour le warm-up, le Catalan qui pointait alors en tête du championnat, n'avait finalement pas disputé la course, pour des raisons de baisses de tension accompagnées de problèmes de vision. Tout comme son adversaire, le pilote Honda a tenu à faire le déplacement ce week-end aux Etats-Unis, mais il semble se préserver puisqu'absent aux essais libres 1 et 3. Avec pour seul chrono une 11e place aux FP2, Dani Pedrosa a donc dû passer par la case repêchages. Malgré le peu de tours effectués, il se qualifie sans difficulté pour la Q1, et parvient à décrocher la 7e place sur la grille, juste derrière l'autre Espagnol convalescent. Rappelons que le vice-champion du monde a souvent était blessé au cours de sa carrière, allant parfois jusqu'à cacher son véritable état de santé notamment pour ne pas que ses adversaires profitent de la situation. Exemple de sa saison 2005 : il s'était fracturé l'humérus lors des essais du GP de Motegi mais l'information n'avait été dévoilée qu'à Phillip Island quelques semaines plus tard, une fois titré champion du monde 250. Comme Lorenzo, Pedrosa tentera concéder le moins de points à Marquez, qui s'est emparé des commandes du MotoGP le week-end dernier.

Jorge Lorenzo et Dani Pedrosa figuraient tous deux sur le podium l'an passé ; entourant le vainqueur Casey Stoner.