Dans l'actualité récente

MotoGP 2013 - Etats-Unis : Marquez n'en finit plus d'impressionner

Voir le site Automoto

Marc Marquez (Honda) qui a récemment récupéré les commandes du MotoGP à tout juste 20 ans, maitrise déjà parfaitement, ce mythique virage du Corkscrew à Laguna Seca.
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2013-07-21T07:52:00.000Z, mis à jour 2013-07-21T07:52:00.000Z

Propulsé en tête du championnat du monde pour sa première saison, le jeune Espagnol a été capable de se positionner en haut de la feuille de temps, ces deux derniers jours, sur un circuit qu'il ne connaît pourtant pas : Laguna Seca.

Le rookie du MotoGP s'est montré déjà très à l'aise aux essais, pour ses premiers tours de roues à Laguna Seca.

Débutant et déjà devant
3e au Qatar, en France et en Catalogne - 2e à Jerez et aux Pays-Bas - Deux victoires en Allemagne et à Austin, pour sa deuxième course en catégorie reine - Et finalement un seul abandon en Italie : à l'image de son début de saison, Marc Marquez n'a pas mis bien longtemps avant de s'habituer au tracé de Laguna Seca, que seules foulent les MotoGP. Le champion du monde Moto2, s'est classé 3e de la première séance vendredi matin, juste derrière les deux Yamaha de Cal Crutchlow et de Valentino Rossi qu'il avait devancé une semaine plus tôt au Sachsenring. Premier des deux séances d'essais libres suivantes, Marc Marquez a finalement décroché le 2e temps des qualifications derrière Stefan Bradl. Mais nul doute, la nouvelle recrue du team Honda Repsol sera donc un sérieux candidat à la victoire ce dimanche.


Nouveau patron de la catégorie

Marc Marquez est également, depuis dimanche dernier, leader du championnat du monde MotoGP. Le jeune Espagnol s'est en effet imposé au Grand-Prix d'Allemagne la semaine passée, en l'absence de ses deux principaux concurrents pour le titre : ses compatriotes Jorge Lorenzo et Dani Pedrosa, qui le devançaient au classement pilotes avant cette épreuve. Le Majorquin avait dû déclarer forfait après une chute aux essais libres ; endommageant la plaque qu'on lui avait posée, pour maintenir en place sa clavicule fracturée à Assen. L'ex-leader Catalan avait renoncé à disputer la course lui aussi, à cause d'un violent highside au cours duquel il s'était fêlé la clavicule.


Redouté de ses adversaires

Ces derniers ne sont pas encore au meilleur de leur forme mais seront bel et bien présents au départ ce dimanche du GP des Etats-Unis. Annonce faite mercredi matin et examens médicaux passés avec réussite même si dans le cas de Dani Pedrosa, il règne encore pas mal incertitude sur la gravité de sa blessure. Le coéquipier de Marquez n'a d'ailleurs pas participer à la première séance d'essais libres vendredi matin afin de se préserver. Lorenzo et Pedrosa s'élanceront respectivement des 6e et 7e positions. Objectifs pour le champion du monde et son dauphin : concéder le moins de points au rookie.

Marquez pointe actuellement en tête du classement pilotes avec deux points d'avance sur Pedrosa, onze sur Lorenzo