MotoGP 2013 - GP d'Allemagne : Marquez se méfie de Rossi

Voir le site Automoto

MotoGP Espagne 2013 Marquez Honda
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2013-07-13T16:00:00.000Z, mis à jour 2013-07-13T16:00:00.000Z

Confiant avant la course, Marc Marquez (Honda) a indiqué en conférence de presse que Valentino Rossi (Yamaha) allait être très fort, dimanche. Les deux pilotes partagent d'ailleurs le même objectif : décrocher une deuxième victoire cette saison.

Auteur d'un chrono impressionnant lui permettant de partir en pole position, Marc Marquez (Honda) se méfie de Valentino Rossi (Yamaha) comme de la peste. Il faut dire que le septuple Champion du Monde en MotoGP sort d'une victoire à Assen.

Troisième pole pour le rookie
Déjà auteur d'une belle saison pour sa première en catégorie reine (six podiums dont une victoire), Marc Marquez a l'occasion d'aller chercher son deuxième succès en Allemagne. En partant premier pour la troisième fois en MotoGP, le jeune espagnol a toutes les cartes en main pour parvenir à son objectif, d'autant que Jorge Lorenzo ne sera pas là et que Dani Pedrosa est incertain (il s'élancera depuis la douzième place s'il participe à la course). Néanmoins, Valentino Rossi, troisième derrière Cal Crutchlow, a les moyens de lui barrer la route.

"Valentino a l'air très fort"
"L'objectif sera comme toujours de monter sur le podium. Mais s'il y a moyen d'aller chercher plus, je ne me gênerai pas." De toute évidence et il a raison de l'être, Marc Marquez est ambitieux. Pour autant, il ne cache pas son inquiétude vis-à-vis du fougueux italien de chez Yamaha. "Valentino a l'air très fort. Ce sera difficile de le contrer" explique-t-il en conférence de presse. Le duel entre les deux pilotes s'annonce musclé.

Quid de Pedrosa ?
Dani Pedrosa, qui a lourdement chuté au virage 1 lors des essais 3, n'a pas pris part aux qualifications. En d'autres termes, sa présence sur le bitume du Grand Prix d'Allemagne est loin d'être sûre. D'après les examens qu'il a passés, il souffre d'une fracture mineure à la clavicule gauche. D'ailleurs, il en effectuera d'autres dimanche matin pour savoir s'il est apte à disputer la course. Pour information, il s'est imposé à Sachsenring en 2012, 2011, 2010 et 2007.

Marquez peut-il le faire ?