MotoGP 2013 - Indianapolis : Marquez, l'homme à battre

Voir le site Automoto

MotoGP 2013 - Indianapolis - Marc Marquez
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2013-08-18T10:38:00.000Z, mis à jour 2013-08-18T11:39:12.000Z

Marc Marquez (Honda) fera, une fois de plus, figure de favori au Grand-Prix d'Indianapolis ce dimanche. Le poleman, actuel leader au Championnat du Monde MotoGP, a dominé tous les essais sans exception, pulvérisant même le record de la piste. Il pourrait décrocher sa 3e victoire de l'année aux Etats-Unis.

Auteur des meilleurs chronos à toutes les séances et nouveau recordman de la piste : le rookie Espagnol, installé depuis un mois aux commandes du classement pilotes, continue de faire régner sa loi à Indianapolis ; circuit qui accueille la 10e épreuve de la saison.

Un sans faute

Marc Marquez s'est adjugé, hier, le meilleur temps des qualifications après avoir mené chacune des séances d'essais libres. 1'37.958 : non seulement il est le seul à passer sous la barre des 1'38 mais il pulvérise également le record de la piste détenu depuis l'année passée par son propre coéquipier Dani Pedrosa. Lequel étant relégué à plus d'une demi-seconde, en troisième place, juste derrière un autre Ibérique : Jorge Lorenzo. Marc Marquez, qui fait ses débuts dans la catégorie reine, est donc en route vers un troisième succès aux Etats-Unis cette année. En effet, la jeune recrue du team Honda Repsol, s'était déjà imposé Austin en début d'année et à Laguna Seca lors de la dernière manche.


L'association pilote / moto

Marc Marquez est d'autant bien placé qu'une Honda a triomphé sur le Brickyard ces trois dernières années. Dani Pedrosa avait remporté les éditions 2010 - 2012 et le désormais retraité Casey Stoner s'était illustré en 2011. Un tracé sur lequel cette moto est particulièrement à l'aise, qui en plus a toujours souri au jeune Espagnol. Ce dernier avait gagné la saison passée ici-même en Moto2, tout comme en 2011.


Ses adversaires

Marc Marquez devra néanmoins rester sur ses gardes puisque ses dauphins au championnat : Jorge Lorenzo et Dani Pedrosa ont quasiment récupéré de leur blessure à la clavicule ; en témoigne leur 2e et 3e place sur la grille. Ces derniers, qui avaient du faire l'impasse sur le Sachsenring pointent respectivement à 26 et 16 points de lui au classement pilotes.

Le jeune Espagnol pourrait devenir le premier pilote à décrocher le titre dès sa première année en MotoGP, depuis Kenny Roberts en 1978.