MotoGP 2014 - Catalogne: Marquez poussé dans ses retranchements

Voir le site Automoto

MotoGP 2014 - Catalogne - Marc Marquez
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2014-06-15T17:58:00.000Z, mis à jour 2014-06-15T18:47:18.000Z

Marc Marquez a remporté ce dimanche le Grand-Prix de Catalogne, 7e manche du Championnat du Monde MotoGP qu'il domine sans partage depuis le début d'année. Mais le pilote Espagnol, longtemps aux prises de Valentino Rossi et de Dani Pedrosa, a du se dépasser selon ses propres aveux. Il s'agissait également de faire aussi bien que son frère Alex, vainqueur de cette épreuve en Moto3.

Carton plein pour les frères Marquez tous deux victorieux ce dimanche en Catalogne... même si contrairement à son cadet, Marc n'a pas pu s'envoler en tête de course. Au contraire le pilote Honda a dû se bagarrer face à Valentino Rossi et Dani Pedrosa.

Une course plus difficile pour Marquez
Jamais un week-end n'avait été aussi ‘difficile' pour Marc Marquez, d'après ces déclarations faites en conférence de presse : depuis le début de la saison, le Champion du Monde en titre enchainait les pole positions et les victoires, jusqu'à cette chute survenue ce samedi en qualifications, à l'entame de son dernier tour chronométré. Conséquence donc, le pilote Honda ne s'élançait ‘que' de la 3e place ce dimanche, derrière ses compatriotes Jorge Lorenzo et Dani Pedrosa, dont il avait voulu chasser le chrono. Deux adversaires qu'il retrouvera en course, auquel s'ajoute également Valentino Rossi. Le jeune Espagnol tentera justement de lui mettre la pression, avant commettre une petite erreur qui permettra au leader de reprendre quelques mètres d'avance. Pas question pour autant de laisser filer la victoire, Marc Marquez recolle à Valentino Rossi mais le Catalan se retrouve ensuite confronté à son propre coéquipier Dani Pedrosa. Le leader au classement pilote résiste, fermant chacune des portes dans le dernier tour pour aller triompher pour 7e fois cette année.

Obligation de résultat
Marc Marquez avait d'autant plus la pression ce week-end qu'il ne s'était imposé qu'une seule fois sur ce tracé... c'était il y a déjà quatre ans : le pilote Espagnol évoluait à l'époque en catégorie 125. Sans compter que son frère Alex s'était également illustré quelques heures plus tôt dans la plus petite des cylindrées : « C'était aussi spécial de gagner le même jour que mon frère, qui avait fait une course incroyable, a-t-il déclaré. Tito Rabat avait aussi gagné en Moto2 et je me sentais sous pression parce qu'ils m'auraient taquiné si je n'avais pas gagné ! »

Avec ce parcours sans faute, Marc Marquez compte désormais 58 points d'avance sur son dauphin du jour Valentino Rossi.