MotoGP 2014 - Qatar : Marquez, poleman inattendu

Voir le site Automoto

MotoGP - Qatar 2014 - Marc Marquez
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2014-03-23T09:01:00.000Z, mis à jour 2014-03-23T09:08:20.000Z

Marc Marquez a déjoué les pronostics en s'adjugeant ce samedi la pole position du Grand-Prix du Qatar ; place qu'il ne se serait peut-être pas vu attribuer sans ces deux erreurs du favori Aleix Espagaro en Q2. Le pilote du team Honda Repsol a néanmoins émis quelques réserves sur sa capacité à tenir toute la durée d'une course aux avant-postes ; le Champion du Monde se remettant tout juste d'une fracture du péroné contractée lors d'un entrainement en dirt-track en février dernier.

Ces deux chutes d'Aleix Espargaro en qualifications ont fait un grand bénéficiaire : Marc Marquez, mais pour ce dernier le plus dur est à venir... confirmer avec une jambe encore fragilisée par un accident en dirt-track.

Qualifications animées
Marc Marquez, ‘seulement' 5e au cumul des trois premières séances d'essais libres, n'était pas donné favori pour cette pole position et pourtant le Champion du Monde se l'est au final octroyé... quelque peu aidé par Aleix Espargaro ; ce dernier, qui restait invaincu depuis le début du week-end, n'a pas su géré la pression au point de chuter par deux fois, à quelques minutes d'intervalle. Marc Marquez s'est distingué dans les tous derniers instants de la séance : grâce à un temps en 1.54.507, l'Espagnol du team Honda Repsol souffle la pole à son compatriote Alvaro Bautista, relégué de ce fait en 2e position à moins de six centièmes. Une surprise même si le jeune pilote a prouvé plusieurs fois par le passé qu'il était capable de vite se remettre sur pied : «Je ne m'y attendais pas hier parce qu'il y avait beaucoup de pilotes, en particulier les Open, qui étaient très rapides avec le pneu tendre, a déclaré le Catalan. Je suis très content. C'est très important d'être en première ligne après ma blessure et après avoir manqué la moitié de la pré-saison. »

Pourra-t-il jouer la gagne ?
Marc Marquez étant le champion du monde en titre, il sera quoi qu'il arrive présent aux avant-postes ce dimanche mais une zone d'ombre demeure... sa capacité à tenir le rythme sur toute la durée d'une course. Le jeune Espagnol s'est en effet fracturé le péroné lors d'un entrainement en dirt-track en février dernier ; ce qui l'avait d'ailleurs contraint de faire l'impasse sur les tests de pré-saison à Sepang et à Phillip Island : « Ce sera aussi difficile pour moi au niveau physique parce que ma jambe n'est pas aussi forte que d'habitude. Je dois donc compenser avec les bras et c'est fatiguant sur distance de course. »

L'an passé Marc Marquez avait fait sensation en terminant 3e de sa première course en MotoGP derrière les deux Yamaha de Jorge Lorenzo et Valentino Rossi.