MotoGP 2015 : Casey Stoner toujours au service de Honda

Voir le site Automoto

Casey Stoner - tests at Motegi
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2015-01-17T15:10:00.000Z, mis à jour 2015-01-17T15:16:42.000Z

Le double champion du monde de MotoGP Casey Stoner, continuera cette saison à collaborer avec Honda pour le développement des RC213V. Un testeur de luxe pour le team japonais qui a même essayé, sans succès, de le faire sortir de sa retraite précoce.

La recherche d'un motard essayeur est une quête délicate pour un team qui doit trouver un profil performant, souvent un jeune ambitieux et performant ou un ancien qui reste compétitif. Alors autant vous dire qu'un double champion du monde de 29 ans est un sacré avantage.

Renouveler l'expérience de 2014
L'annonce de cette collaboration a été faite cette semaine par le vice président d'Honda Racing Corporation (HRC) Shuhei Nakamoto : « Nous sommes très heureux de pouvoir commencer l'année 2015 en annonçant que nous poursuivons notre relation avec Casey et qu'il restera dans la famille Honda ». Une poursuite car en plus de ses deux dernières années de motard passées chez le constructeur japonais, Casey Stoner avait déjà effectué un premier essai lors de tests à Motegi au Japon en 2014. « Son apport est inestimable pour le HRC et nous avons beaucoup de chance d'avoir un pilote d'essais qui puisse pousser la RC213V à ses limites » conclut Nakamoto.

Stoner affuté mais...
Le motard australien a fait part de sa grande satisfaction concernant la poursuite de son rôle de testeur. « Je me prépare à rouler à Sepang dans quelques semaines, ce sera très différent de la météo et de l'humidité de Motegi et je dois donc m'assurer d'être en forme ». S'il reste affuté pour accomplir ses essais, l'Australien ne semble pas vouloir pour autant revenir sur son choix surprenant de retraite à 27 ans. Une décision motivée à l'époque par le besoin de passer du temps avec sa famille, une relation incompatible selon lui avec le calendrier du championnat du monde MotoGP. Honda lui aurait pourtant proposé un guidon, ce qu'il a refusé.

Avec 69 podiums dont 38 victoires en seulement 118 courses de MotoGP, Casey Stoner a l'un des ratios les plus impressionnants des sports mécaniques. Mais l'Australien a privilégié les siens et ne semble pas le regretter.