Dans l'actualité récente

MotoGP 2016 : Rossi tire la sonnette d'alarme chez Yamaha

Voir le site Automoto

Valentino Rossi - Yamaha - MotoGP 2016
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2016-09-26T15:50:48.461Z, mis à jour 2016-09-26T15:50:49.475Z

Deuxième du championnat du monde 2016 à 52 points du leader Marc Marquez (Honda), l'Italien se montre un peu inquiet avant l'entame du sprint final, notamment en ce qui concerne les dernières performances de sa monture.

En tête à un moment de la course puis longtemps deuxième du Grand Prix d'Aragon, Valentino Rossi (Yamaha) a finalement rétrogradé au 3e rang, la faute à Marc Marquez (Honda) et Jorge Lorenzo (Yamaha) tout simplement plus forts dimanche à Alcaniz (Espagne). Toujours deuxième du championnat, l'Italien voit ses espoirs de titre s'envoler un peu plus. Pire, le maestro est préoccupé de la récente montée en puissance de la concurrence, à commencer par le rival Honda.

Motobot : Valentino Rossi rencontre la moto autonome de Yamaha


 « Nous n'avons plus gagné depuis Barcelone »

« Nous sommes un peu inquiets, sincèrement. Nous devons essayer de bien travailler et de faire quelque chose de plus, surtout pour la fin du championnat mais aussi pour l'année prochaine », a résumé le nonuple champion du monde dans des propos rapportés par nos confrères de Motorsport. « Visiblement, les Suzuki et surtout les Honda remontent énormément (…) Beaucoup de Honda ont gagné sur les dernières courses, avec des pilotes différents, et ils ont été plus compétitifs que nous. Nous, après Barcelone, nous n'avons plus gagné ».

Valentino Rossi : The Game - Trailer


 « Le titre ? Il faut être réaliste »

Effectivement, les chiffres sont implacables. Avec cinq victoires (trois pour Lorenzo, deux pour Rossi) lors des sept premières courses de la saison, Yamaha semblait plus que jamais avoir la mainmise sur le championnat. Mais depuis le succès du « Doctor » en Catalogne, les victoires de multiples pilotes se sont succédé (Jack Miller, Andrea Iannone, Cal Crutchlow, Maverick Vinales et Dani Pedrosa) et Marc Marquez, plus que jamais en course pour remporter son troisième titre en MotoGP, en a profité, alignant notamment deux succès et plusieurs bons résultats au guidon de sa Honda RC213V.

A ce sujet, Valentino Rossi, deuxième du Mondial, se montre également mesuré, voire pessimiste. « Ce n'est pas fini sur le plan mathématique. Mais d'un autre côté, il faut être réaliste : c'était difficile avec 43 points de retard et ça l'est désormais encore plus avec 52 ».

Insolite : Cet enfant serait-il le futur Valentino Rossi ?