Dans l'actualité récente

MotoGP : Aleix Espargaro signe chez Aprilia pour 2017-2018

Voir le site Automoto

Aleix Espargaro Suzuki MotoGP Mugello Italie 2016
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2016-06-28T10:24:05.055Z, mis à jour 2016-06-28T10:37:56.783Z

Actuel pilote Suzuki, l'espagnol Aleix Espargaro tente l'aventure du retour chez Aprilia pour les deux prochaines saisons 2017 et 2018, après 7 années infructueuses dans la catégorie reine MotoGP.

Aleix Espargaro, 27 ans, a officiellement signé au sein de l’écurie Gresini Aprilia pour les deux prochaines saisons 2017 et 2018 de MotoGP. La marque transalpine n’a pas pour le moment confirmé le départ des deux pilotes actuels, Stefan Bradl et Alvaro Bautista, qui cèderont leurs places en fin d’année, le Britannique Sam Lowes ayant déjà été confirmé en tant qu'équipier d'Espargaro.


Retour à la maison ?

Espargaro retrouvera en effet la marque italienne qui lui a permis de se montrer dans l’arrière-cour, la catégorie 250 cm3 (devenue depuis Moto2). Entre 2007 et 2009, le pilote espagnol y a réalisé 35 courses sans véritable performance (5ème au GP de Malaisie), avant de monter en MotoGP en cours d’année 2009 chez Ducati Pramac pour 4 Grand Prix. 

Il a également renoué brièvement avec Aprilia ayant développé une CRT pour 2012 chez l’équipe ART.



Le mal aimé du MotoGP ?

Aleix Espargaro dispose d’une belle expérience en championnat du monde moto, courant sur les circuits depuis 2004, suite à son titre 125 cm3 en Espagne. Mais l'Espagnol n’a jamais vraiment brillé, avec une pole position à Assen en 2014en Catalogne l'an dernier, et seulement deux podiums en 12 ans : une 3ème place au GP Moto2 de Catalogne en 2011 et une 2ème place au MotoGP Aragon en 2014.


Cela explique peut-être son ballottement entre différentes écuries : Ducati en 2009-2010, retour en Moto2 chez pons Kalex, de nouveau en MotoGP chez ART en 2012-2013, sa meilleure année en 2014 chez Forward Racing-Yamaha (7ème au classement), puis Suzuki depuis 2015. En tous cas, on lui souhaite le meilleur chez Aprilia, tandis que son frère cadet Pol (actuellement Tech 3 Yamaha) évoluera chez KTM l’an prochain.