MotoGP Allemagne 2016 - Essais 1 : Iannone maîtrise l'humide Sachsenring

Voir le site Automoto

Andrea Iannone Ducati MotoGP Assen 2016
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2016-07-15T09:15:44.580Z, mis à jour 2016-07-15T10:00:29.159Z

La pluie a malmené les premiers essais du Grand Prix MotoGP d’Allemagne sur la piste de Sachsenring, où l’Italien Andrea Iannone (Ducati) a enregistré le meilleur chrono, devant Márquez (Honda) et Petrucci (Octo Pramac Ducati).

Se reprenant avecsa 5ème place en course à Asseninscrire des points précieux au championnat, l’Italien Andrea Iannone rempile rattrape ce vendredi 15 juillet 2016 aux essais 1 du Grand Prix d’Allemagne.


Iannone se montre

Avec un temps de 1’23.702, Iannone a su passer entre les gouttes de la petite bruine de cette séance matinale au Sachsenring pour s’afficher en haut du classement final. Le pilote Ducati a été plus rapide de 4 dixièmes de seconde que le leader actuel Marc Márquez (Honda) et son compatriote Danilo Petrucci (Octo Pramac-Ducati), tandis que Valentino Rossi enregistre le 4ème chrono à près de 6 dixièmes.


La pluie, tombée à partir de 20 minutes, a ramené les grande majorité des hommes dans les paddocks qui n'ont que peu repris la piste, donnant ces résultats très étonnants sur le papier.

Nombreuses chutes

Ainsi, deux ténors sont en mauvaise position pour le moment, sachant qu’il faut se classer au moins 10ème pour être sûr participer à la séance de qualifications Q2 de demain samedi (réservée aux pilotes les plus rapides sur l’ensemble des 3 essais “libres”). Il s’agit des Espagnols Dani Pedrosa, 11ème à 1,6 seconde, et Jorge Lorenzo, tenant du titre et actuel second au classement derrière Márquez, prenant seulement le 12ème temps après une chute précoce dans le virage 11.


Stefan Bradl (Aprilia) et Scott Redding (Octo Pramac-Ducati) se sont également fait piéger en début de séance dans cette même courbe, surpris par les très faibles températures (15°C sur la piste). Puisque l’on parle de chute, Loris Baz, durement touché au pied droit au GP d’Italie au Mugello en mai, a repris le guidon de la Ducati d’Avintia, mais n’a bouclé que trois tours, sans afficher de chrono.

Moto2 et Moto3

En Moto2, le Japonais Takaaki Nakagami (Honda-Kalex) a récupéré le temps référence de 1'25.377 dans les dernières minutes de la séance sur une piste s'asséchant, face aux deux co-leaders du championnat : le Français Johann Zarco (Ajo-Kalex) et l'Espagnol Alex Rins (HP 40-Kalex), à 4 dixièmes de secondes. 
.

En Moto3, l’Italien Romano Fenati (Sky VR46-KTM) prend les devants avec un chrono de 1’28.196, face au Sud-Africain Bran Binder (Red Bull Ajo-KTM) et à l’Italien Enea Bastianini (Gresini-Honda).