MotoGP - Aragon 2014 : Lorenzo, celui que personne n'attendait

Voir le site Automoto

MotoGP - Aragon 2014 - Jorge Lorenzo
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2014-09-28T17:05:00.000Z, mis à jour 2014-09-28T17:14:10.000Z

Personne n'avait parié sur une victoire de Jorge Lorenzo ce dimanche à Aragon tant son adversaire Marc Marquez s'était montré dominateur aux qualifications. Mais la météo est venue s'en mêler dans les derniers tours et le Majorquin a fait le choix de rentrer au bon moment alors que ses adversaires restés en piste se sont fait piéger...

Jorge Lorenzo a déjoué les pronostics qui donnaient Marc Marquez favori ce dimanche à Aragon en s’adjugeant la victoire : un succès qu’il doit à cet arrêt observé à quelque tour de l’arrivée juste au moment où la pluie s’est mise à redoubler. Lui-même n’avait pas imaginé un tel scénario.

Prudence récompensée
Le Grand-Prix d'Aragon a réservé ce dimanche une jolie surprise à Jorge Lorenzo... Avant la course, le Majorquin pensait décrocher au mieux un podium compte tenu de la supériorité des Honda, qui n'avait jamais été tenues en échec sur ce tracé depuis 2010 (année de son introduction au calendrier) Marc Marquez avait d'ailleurs régné durant les qualifications devant son coéquipier Dani Pedrosa alors que le pilote Yamaha, repoussé à la 7e position, était toujours en proie à des problèmes de grip. Mais cet écart s'est rapidement atténué au fil des tours. Les températures relativement basses ont en effet permis à Jorge Lorenzo de se mêler à la lutte pour la victoire jusqu'à que la pluie ne fasse son apparition. Le vice-champion du monde 2013 lâche du leste comparé aux pilotes Honda de tête, pour finalement rentrer aux stands. Dani Pedrosa et Marc Marquez prennent quant à eux le risque de rester en piste et le verdict ne s'est pas fait attendre. Tous deux se sont piéger et Lorenzo remporte la course.

Lorenzo rejoint le cercle Pedrosa-Marquez-Rossi
« Quelle course ! Tout ce qui pouvait arriver est arrivé : juste incroyable [...] Je n'étais pas content de voir la pluie arriver parce que j'ai dû ralentir alors que les Honda s'échappaient. Je devais me contenter de finir troisième ou quatrième. Mais j'ai ensuite vu mon pit-board et je me suis rendu compte que les chronos ralentissaient beaucoup trop. J'ai pris la décision de changer de moto au dernier moment et j'ai eu un peu de chance. Jamais nous n'aurions pensé gagner avant la course. » Jorge Lorenzo, qui était le seul des quatre ténors à ne pas encore avoir triomphé cette année rejoint ainsi Marc Marquez, Dani Pedrosa et son coéquipier Valentino Rossi.

Grâce à ce succès, Jorge Lorenzo se rapproche du duo Valentino Rossi - Dani Pedrosa toujours à la lutte pour la 2e place au championnat. Le Majorquin accuse très exactement 12 et 15 longueurs de retard sur ces deux hommes.