Dans l'actualité récente

MotoGP - Aragon 2014 : Marquez en favori

Voir le site Automoto

MotoGP - Aragon 2014 - Marc Marquez
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2014-09-27T17:24:00.000Z, mis à jour 2014-09-27T17:30:00.000Z

Marc Marquez a hissé pour la 2e année consécutive sa Honda en pole position du Grand-Prix d'Aragon et c'est avec le même panache que l'Espagnol pourrait aller chercher ce dimanche son 12e succès de la saison. Cette victoire lui permettrait de se porter à la hauteur de Mick Doohan.

« Aragon est un de mes circuits préférés ! » : Marc Marquez avait prévenu ses adversaires... L'Espagnol s'est montré redoutable ce samedi en qualifications et il pourrait en être de même en course...

Le plein de confiance
On aurait pu croire sa confiance entachée après cette première erreur en course, commise il y a deux semaines à Misano face à Valentino Rossi, mais Marc Marquez a démontré le contraire ce samedi en signant une pole position record en 1.47.187, soit presque six dixièmes de mieux que son propre chrono de l'année passée. Avec 74 points d'avance sur son coéquipier et dauphin Dani Pedrosa, le jeune Espagnol n'aura certes pas la possibilité de s'offrir le titre dès ce week-end puisque quatre grands-prix resteront ensuite à disputer mais les 12 victoires décrochées sur une saison par Mick Doohan (en 1997) reste à sa portée : une performance qu'il se verrait bien égaler lors de cette 14e manche du calendrier, même si la plus grande prudence s'impose en raison de la météo : « Les qualifications se sont très bien passées, dans la continuité de notre forme du week-end. Nous avons concentrés notre travail sur notre rythme de course plutôt que sur notre vitesse au tour. J'ai fait le plein de confiance mais le temps semble assez instable et le choix des pneus sera difficile, tout particulièrement s'il fait frais. Ce samedi, la température était parfaite. En espérant que la course de demain soit disputée sur le sec pour les fans. » Marc Marquez a également indiqué qu'il adorait ce tracé. Il s'y est d'ailleurs imposé lors de la précédente édition (son dernier succès de l'année puisque la campagne 2013 s'était achevée sur une série de Jorge Lorenzo). Ce succès avait pourtant fait polémique : en frôlant d'un peu trop près son coéquipier quelques tours plus tôt, Marc Marquez avait involontairement sectionné le câble du traction control sur la machine de Dani Pedrosa, celui-ci s'étant fait éjecté de sa moto à la remise des gaz, à la sortie du virage.

Quoiqu'il en soit, le poleman Marc Marquez sera un candidat à prendre très au sérieux pour la victoire ce dimanche mais gare aux surprises, surtout si le temps vient s'en mêler.