Dans l'actualité récente

MotoGP - Assen 2014 : "Une dure journée" selon Marquez

Voir le site Automoto

Marc Marquez - Honda - Victoire MotoGP Assen 2014
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2014-06-29T09:55:00.000Z, mis à jour 2014-06-29T10:10:18.000Z

Marc Marquez a remporté samedi sa huitième course de l'année. Découvrez la réaction du pilote Repsol Honda Team à l'issue de sa victoire.

En s'imposant à Assen, Marc Marquez a signé sa huitième victoire d'affilée cette saison. Invaincu en 2014, Marquez égale Giacomo Agostini qui avait réussi cet exploit dans la catégorie reine en 1971.

Satisfaction chez Honda
Marquez était surtout soulagé d'avoir gagné cette course : «Cela a été une dure journée car il s'agissait d'une course où je risquais de perdre beaucoup de points. Mais nous avons réussi à augmenter notre avance au Championnat et je suis très satisfait. C'est la première fois que je cours sur une piste à moitié sèche et je me suis fait une petite frayeur après le changement de moto.»

Son coéquipier Dani Pedrosa (3e) est revenu sur les conditions particulières de cette course : «Cela a été une course très difficile voire un peu chaotique au début lorsqu'il a fallu choisir avec quelle monte de pneus partir. J'ai gardé la tête froide et choisi des pneus pluie car la piste était humide. J'aurais dû attaquer plus pendant les premiers tours alors que la piste commençait à sécher, mais j'ai préféré ne pas le faire au cas où la pluie aurait fait une nouvelle apparition.»

Déception chez Yamaha
Contrairement à Honda, l'écurie Yamaha a vécu un GP compliqué à l'image de Jorge Lorenzo, seulement 13e : « Ma moto marchait bien sur le sec comme sur le mouillé. J'ai juste mal piloté. Je n'avais pas beaucoup confiance et je ne voulais pas me ''crasher'' comme l'an dernier. Je n'avais pas autant de raisons que mes concurrents d'aller vite. Je veux présenter mes excuses à mon écurie, à mes ingénieurs et à mes supporters car ils ont tous fait de leur mieux mais je crois avoir disputé la pire course de ma carrière. »

Quant à Valentino Rossi, il a ruiné sa course dès le départ en raison d'un mauvais choix de pneus : « J'ai pris un risque (en partant en pneus slicks) car les conditions de piste semblaient s'améliorer mais, une minute avant le départ, la pluie est revenue et j'ai dû changer de moto et partir des stands. C'est vraiment dommage car, en pneus pluie, j'aurais pu lutter avec les hommes de tête. »

Prochain rendez-vous pour ces pilotes, le Grand Prix d'Allemagne, le 13 juillet, sur le circuit du Sachsenring.