Dans l'actualité récente

MotoGP Assen 2015 : Rossi en pole position

Voir le site Automoto

Valentino Rossi Yamaha Assen MotoGP 2015
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-06-26T13:36:13.118Z, mis à jour 2015-06-26T14:29:30.568Z

Sur le circuit d’Assen (Pays-Bas), Valentino Rossi (Yamaha) a décroché sa première pole de la saison au terme des qualifications, devant Alexis Espargaro (Suzuki) et Marc Marquez (Honda).

Décalé par rapport aux autres Grands Prix moto, la course d’Assen (Pays-Bas) avait démarré avec les meilleurs temps aux essais libres de Rossi (1 et 3), Pedrosa (2) et Marquez (4).

En maître

Ce vendredi 26 juin, l’Italien a montré qu’il était le patron sur sa Yamaha, claquant un chrono de 1’32.627 dans les qualifications (Q2), soit 231 millièmes de secondes plus rapide que le surprenant Aleix Espargaro sur Suzuki ayan sauvé sa place en Q1, Marc Marquez (Honda) ne pouvant prendre sa revanche sur sa chute de jeudi, à +0,259 s.



Dani Pedrosa, quatrième, revient progressivement aux avant-postes avec 36 centièmes de seconde de retard, et est suivi par un lot de 7 pilotes quasiment dans le même dixième de seconde : Pol Espargaro (Yamaha Tech 3) seulement 3 millièmes sur Andrea Iannone (Ducati), Cal Crutchlow (LCR Honda) devançant un décevant Jorge Lorenzo (Yamaha), Maverick Vinales (Suzuki) prenant l’avantage sur Danilo Petrucci (Pramac), autre rescapé des Q1. Le Britannique Bradley Smith (Yamaha Tech 3), ferme les Q2 avec plus de 6 dixièmes de retard.



Plus tôt, en Q1, A. Espargaro et Petrucci avaient eu leurs tickets pour les Q2, devant Stefan Bradl (Forward), Yonny Hernandez (Pramac) et le Français Loris Baz (Forward) classé donc 15ème sur la grille. L’autre tricolore, Mike di Meglio (Avintia Ducati), se classe 18ème derrière Scott Redding et Hector Barbera. A plus d’une seconde d’Espargaro, Eugène Laverty, Jack Miller, Alvaro Bautista, Nicky Hayden, Alex de Angelis et Marco Melandri (à 3 secondes) prennent les places d’honneur.



En Moto3, l’Italien Enea Bastianini a pris de loin la pole sur l’Espagnol Jorge Navarro (+0,335 s) et le Tchèque Karel Hanika (+0,400 s).