MotoGP - Assen : Rossi " Beaucoup de temps s'était écoulé depuis Sepang 2010 "

Voir le site Automoto

MotoGP - Assen 2013 - Rossi
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2013-06-29T17:12:00.000Z, mis à jour 2013-06-29T18:13:22.000Z

Valentino Rossi a enfin pu regoûter aux joies de la victoire ce samedi sur le tracé d'Assen. Retour sur le parcours du pilote Italien depuis son dernier succès à Sepang en Octobre 2010.

Le nonuple champion du monde a connu deux années assez compliquées avant cette victoire aux Pays-Bas.

Son passage chez Ducati

Tout le monde rêvait de voir le transalpin triompher au guidon d'une machine italienne mais ce transfert a tourné au désastre. Valentino Rossi, qui avait pourtant parfaitement négocié son passage de Honda à Yamaha quelques années plus tôt, ne parvient à trouver ses marques sur les GP11 et GP12. Le multiple champion du monde termine sa première saison chez Ducati à la 7e place du classement pilotes, à près de 211 points de Casey Stoner, sacré cette année-là. Une sombre année pour l'Italien, qui perd également son compatriote et ami Marco Simoncelli au cours d'un accident en Malaisie, où il est lui-même impliqué. Comme un symbole, ils terminent d'ailleurs à égalité de points au championnat. La saison 2012 ne lui sourit davantage : il se classe 6e, avec pour meilleur résultat une seconde place au Mans et à Misano ; circuit rebaptisé du nom de Simoncelli.


Son retour chez Yamaha

Le 10 Août 2012, Valentino Rossi annonce son grand retour dans l'écurie avec laquelle il a remporté quatre titres, en 2004, 2005, 2008 et 2009. 2e au Qatar, 6e Austin, 4e à Jerez : après un début de saison plutôt correct, le pilote Italien marque le pas, victime de deux chutes au Mans et au Mugello devant son public. D'ailleurs, il manque à nouveau de s'accrocher avec Alvaro Bautista à Barcelone, où il termine 4e. Valentino Rossi, auteur du meilleur temps ce matin au warm-up, décroche aujourd'hui sa première victoire depuis deux ans et demi, la 7e sur ce tracé. « Beaucoup de temps s'était écoulé depuis Sepang 2010 et ces dernières années, je m'étais demandé plusieurs fois si j'allais pouvoir revenir devant, a-t-il déclaré. C'était une période difficile. Je n'ai jamais abandonné, j'ai continué à travailler parce que la moto est ma passion et je tiens à remercier Yamaha pour m'avoir donné l'opportunité de revenir dans le team officiel. »

Prochaine épreuve au Sachsenring, sur un circuit où il effectuait en 2010 son grand retour après une double fracture tibia-péroné.