Dans l'actualité récente

MotoGP - Australie 2013 : les réactions de Marquez suite à son drapeau noir

Voir le site Automoto

MotoGP - Australie 2013 Marc Marquez lors de son arrêt aux stands
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2013-10-20T17:29:00.000Z, mis à jour 2013-10-20T18:09:36.000Z

Marc Marquez, actuel leader au Classement Pilotes, avait la possibilité d'entrer dans l'histoire dès ce dimanche en Australie en devenant le plus jeune Champion du Monde MotoGP. Mais au lieu de ça l'Espagnol du team Honda Repsol a été disqualifié pour non respect de la fenêtre d'arrêt aux stands. Une faute qu'il explique par une mauvaise interprétation des consignes par son équipe.

Le fait de course de ce Grand-Prix d'Australie édition 2013, restera indéniablement ce drapeau noir infligé à Marc Marquez, en raison d'un arrêt aux stands trop tardif : une disqualification, venant quelque peu relancer le Championnat avec la victoire de son dauphin Jorge Lorenzo.

Une erreur collective
Sans précédent : c'est ainsi que l'on pourrait définir cette 16e manche du calendrier MotoGP en Australie. Les pilotes avaient en effet pour obligation de passer aux stands entre le 9e et le 10e tour pour changer de pneumatiques, consigne donnée par la Direction de Course avant le départ car Bridgestone avait émis des doutes sur la tenue de ses gommes en présence d'un nouveau revêtement, beaucoup plus abrasif que par le passé. Mais arrivé à la mi-course, Marc Marquez reste un tour de plus en piste... un tour de trop : le pilote Honda se voit présenté un drapeau noir. Pour lui, cette erreur d'appréciation est celle de toute une équipe : « Nous pensions que nous pouvions entrer dans la pit-lane à la fin du 11ème tour. Le problème ne venait pas de mon pit-board, qui était clair. Quand j'ai vu écrit ‘box', je suis rentré mais notre plan n'était pas bon».


...qui lui coûte très cher

Cette faute porte d'autant plus préjudice à Marc Marquez que son plus proche adversaire au Championnat du Monde Jorge Lorenzo remporte la course ; l'équivalent de 25 points de perdus en un seul week-end. Le rookie Espagnol, qui pouvait s'adjuger dès ce dimanche son tout premier titre mondial en MotoGP à tout juste 20 ans, devra donc encore un peu patienter, à condition bien sur de ne plus effectuer de faux-pas comme celui-ci sur les deux dernières manches au Japon et à Valence : « Jeudi, je disais que le Championnat était très long. Aujourd'hui il s'est passé quelque chose et il peut se passer autre chose au Motegi. »

Marc Marquez dispose encore d'une avance ‘confortable' à l'issue de ce GP d'Australie puisque 18 points le sépare de son dauphin Jorge Lorenzo.

MotoGP - Australie 2013 Marc Marquez drapeau noir