MotoGP - Australie 2014 : victoire de Rossi, chute de Marquez

Voir le site Automoto

MotoGP - Australie 2014 - Valentino Rossi
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2014-10-19T07:15:00.000Z, mis à jour 2014-10-19T14:28:50.000Z

Valentino Rossi a triomphé ce dimanche au terme d'un Grand-Prix d'Australie plein de rebondissements : une victoire, qui lui permet de s'emparer de la 2e place au classement pilotes. Jorge Lorenzo et Bradley Smith complètent ce podium 100% Yamaha. Week-end catastrophique en revanche pour Honda... Marc Marquez, qui menait la course, a chuté à dix tours de l'arrivée et son coéquipier Dani Pedrosa s'est fait accrocher par Andrea Iannone.

Yamaha a réalisé un carton plein ce dimanche à Phillip Island en plaçant trois de ses pilotes sur le podium avec dans l'ordre : Valentino Rossi devant Jorge Lorenzo et Bradley Smith.

MotoGP : course par élimination
Libéré de la pression du titre, Marc Marquez espérait pouvoir conjurer le sort en remportant ce 16e rendez-vous de l'année (l'an passé, l'Espagnol avait en effet écopé d'un drapeau noir pour non respect de la fenêtre d'arrêt) Sa course avait d'ailleurs plutôt bien débuté malgré un holeshot signé Jorge Lorenzo. Le jeune Champion du Monde a pu reprendre l'ascendant sans tarder avant de lâcher ses adversaires. De son côté, Valentino Rossi sent la menace : seulement 8e sur la grille, le pilote Italien remonte au classement pour s'emparer de la 3e place juste derrière son coéquipier. Les deux Yamaha entrent alors en lutte, impossible en revanche de rivaliser avec Marquez.

Derrière, premier coup de théâtre : Dani Pedrosa, qui s'était retrouvé englué dans le peloton suite à un départ relativement moyen, se fait percuter à un freinage par Andrea Iannone. L'Espagnol rentre au stand moto endommagée... la 2e place du championnat s'envole ! Et Honda n'est pas au bout de ses surprises. A dix tours de l'arrivée, alors que la victoire lui semblait promise, Marc Marquez perd le contrôle de sa RCV : le leader doit lui aussi se retirer. On semble alors se diriger vers un doublé Yamaha... Mais c'était sans compter sur Cal Crutchlow, revenu comme un boulet de canon sur Jorge Lorenzo. Le pilote Ducati parvient même à doubler le Majorquin pour le gain de la 2e position. Le Britannique se fait néanmoins piéger dans l'ultime boucle.

Valentino Rossi s'impose au final devant Jorge Lorenzo et Bradley Smith : podium 100% Yamaha ! Excellente opération pour le nonuple champion du monde, qui ne s'était plus illustré ce sur tracé depuis 9 ans. Cette 108e victoire lui permet en effet de s'emparer de la 2e place au général, 8 points devant Lorenzo. A noter que seul 14 pilotes ont franchi le drapeau à damier : Pedrosa, Marquez, Crutchlow, Bradl, Iannone, Abraham, Parkes et les frères Espargaro ayant tous abandonné. Le Français Mike di Meglio termine 14e et dernier, ce qui lui permet d'inscrire deux petits points.

Moto2 : Kallio repousse l'échéance
La course en catégorie Moto2 a été remportée par Maverick Vinales. Le pilote Pons devance à l'arrivée Tom Luthi et Esteve Rabat ; lequel devra encore attendre pour être sacré puisque son coéquipier et adversaire pour la couronne mondial Mika Kallio s'est classé 4e. Le Finlandais aurait peut-être même pu s'illustrer sans cette petite erreur survenue au 18e tour. 42 points séparent désormais les deux hommes. Louis Rossi, premier Français, arrache la 12e place. Florian Marino se classe quant à lui 25e. Déception en revanche pour Johann Zarco qui est parti à la faute à 8 tours du terme.

Moto3 : Miller domine à domicile
Jack Miller, qui ne s'était plus imposé depuis le Grand-prix d'Allemagne, a retrouvé la plus haute marche du podium ce dimanche. Devant son public, l'Australien est parvenu à trouver l'ouverture sur les deux pilotes Monlau à l'entame de la dernière boucle... mais le finish fût extrêmement serré. Alex Marquez et Alex Rins devront se contenter des places d'honneur. Le vainqueur du jour accuse désormais 20 points de retard sur le cadet des Marquez. Les Français Alexis Masbou et jules Danilo terminent respectivement 6e et 22e.

Prochaine course dès le week-end prochain en Malaisie.