Dans l'actualité récente

MotoGP - Brno 2015 : Rossi prêt à "attaquer au maximum"

Voir le site Automoto

error
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-08-14T07:31:58.614Z, mis à jour 2016-01-15T17:07:01.985Z

Leader du championnat du monde depuis le début de la saison, Valentino Rossi doit faire face à la forte concurrence de Jorge Lorenzo et Marc Marquez et se refuse de jouer les points intermédiaires.

Avec 195 points au compteur, trois victoires et dix podiums en dix courses disputées, Valentino Rossi fait vraiment un très beau leader au championnat du monde des pilotes. Preuve en est : il n'a pas cédé les rênes une seule fois depuis le début de la saison. Mais le pilote de la Yamaha numéro 46 doit faire face à de redoutables adversaires, à savoir son coéquipier Jorge Lorenzo, deuxième au classement général à seulement neuf longueurs, et le double champion du monde en titre, Marc Marquez (Honda), troisième avec seulement 139 unités mais victorieux haut à la main des deux dernières courses. La concurrence est donc rude mais le « Doctor » sait qu'il a toutes les cartes en main pour aller glaner son dixième titre mondial. 

Video Archives - Interview de Valentino Rossi à l'époque Ducati (2012)


Rossi : « J'ai trop souffert en qualifications »

« À Indy, on a pris un peu de retard parce que nous ne sommes pas partis avec une très bonne base de réglages pour le vendredi. Ici il sera donc important de faire mieux dès les premiers essais », a-t-il déclaré en conférence de presse à Brno, cadre de la 11e course du championnat du monde MotoGP 2015. Avant de poursuivre : « Et puis, à Indy, j'ai trop souffert en qualifications : on doit travailler là-dessus, parce que les Q2 restent ma plus grosse difficulté. Il faut qu'on commence le week-end plus haut dans le classement. On se bat contre Jorge ou Marc et ils sont rapides dès le premier virage, alors si on perd ne serait-ce qu'un peu de temps au début, il est difficile à rattraper »

Rossi : « Les victoires seront très importantes »

Conscient de ses lacunes actuelles en qualifications, le nonuple champion du monde sait qu'il peut faire la différence en course grâce à son incroyable talent et son exceptionnel sens tactique. Pour autant, le pilote de la Yamaha numéro 46 aimerait gagner plus de courses pour aller chercher sa dixième couronne et se refuse de jouer les points intermédiaires. « La route est encore longue. On a passé le cap de la mi-saison, mais il reste encore huit courses, alors il est trop tôt. Il faut simplement attaquer au maximum, sans faire de fautes. Ceci dit, les victoires seront très importantes, c'est là que l'on gagne le plus de points ». Le message est passé. 


Lorenzo : « Prêt à nous battre ! »

De leur côté, Jorge Lorenzo et Marc Marquez ne comptent pas laisser Rossi s'envoler au championnat et, eux aussi, le font bien savoir. « C'est dommage car à Indy, à certains moments de la course, les positions me donnaient la première place au classement. Valentino a fini par doubler Dani et j’ai été doublé par Marc. La différence par rapport à Rossi n’était que de quatre points mais c’est mieux que de les perdre ! », a souligné Lorenzo. Avant de lâcher : « Nous allons avoir un championnat disputé et nous sommes prêts à nous battre ».  

Marquez : « Je ne veux pas penser au titre »

Même son de cloche chez Marc Marquez. Victorieux des deux dernières courses, le pilote de la Honda numéro 93 est sur une pente ascendante . Il n'en demeure pas moins qu'il est conscient de son retard pris en début de saison à cause de fautes grossières et indignes de son immense talent (avec deux chutes grossières au Mugello et en Catalogne). C'est pourquoi il refuse – officiellement – de parler de titre mondial. « Je ne veux pas y penser parce qu’il me manque encore beaucoup de points. Je préfère avancer course après course. À Indy nous étions à 65 points et maintenant à 56. Nous sommes plus proches mais il y a encore beaucoup de points entre moi et Valentino et Jorge »


Le trio de têtes, qui doit également se méfier de Dani Pedrosa (Honda), très impressionnant à Indianapolis, et des Ducati, va donc avoir une nouvelle occasion de s'expliquer et il y a fort à parier que les calculs seront à refaire dimanche prochain aux alentours de 15h00, une fois la course terminée.