MotoGP Brno 2016 : Improbable vainqueur Crutchlow et étincelant Baz

Voir le site Automoto

Cal Crutchlow MotoGP République Tchèque 2016
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2016-08-23T11:01:41.682Z, mis à jour 2016-08-23T11:10:54.302Z

En remportant sa première course en MotoGP ce dimanche 21 août à Brno (République Tchèque), Cal Crutchlow fut le 6ème vainqueur différent cette saison 2016, mais surtout le premier Britannique depuis Barry Sheene en 1981 !

Lancé sur une piste très humide, le Grand Prix de République Tchèque a tenu ses promesses à Brno, donnant une course très animée et un vainqueur surprise, le Britannique Cal Crutchlow (LCR Honda).


Course folle

En pole position, Marquez s’est rapidement fait chahuté par la fougue des Ducati victorieuses la semaine passée en Autriche. Mais derrière la bataille entre Andrea Dovizioso et Andrea Iannone, le classement est très instable, le champion en titre Jorge Lorenzo s’écroulant comme d’habitude sous la pluie, Valentino Rossi exilé en 12è position, pendant que Scott Redding et Hector Barbera viennent jouer la tête de la course.

Mais bien plus loin, Cal Crutchlow, parti 10ème mais perdant 5 positions dès le premier tour, débute son escalade interminable dans le 4ème boucle. Dans le 8è tour, il est déjà 9ème, et poursuit en éliminant Pettrucci, Vinales, Espargaro, Marquez, sans oublier Dovizioso abandonnant sur problème mécanique. 4ème dès le 12è tour, il poursuit en engloutissant Scott Redding et Hector Barbera, pour enfin prendre les commandes au 16è tour aux dépens d’Iannone.


Victoire historique

Prenant une avance confortable, Cal Crutchlow ne sera pas rattrapé, remportant sa première épreuve en MotoGP, devenant le 6ème vainqueur cette saison - après Lorenzo, Rossi, Marquez, Iannone et Miller - et surtout le premier trophée Britannique en Grand Prix depuis… 1981 et Barry Sheene en Suède. 

Marc Marquez, second, augmente ainsi son avance au classement à 53 points sur son nouveau dauphin Rossi, sur la petite marche du podium, et à 59 points sur Jorge Lorenzo, bon dernier à 1 tour, ayant changé de moto alors qu’il était promis à une belle remontée dans les derniers tours.


La super-perf de Baz

Profitant d’une très bonne stratégie, identique de Crutchlow avec l’utilisation des pneus pluie durs, le Français Loris Baz a effectué sa meilleure performance en catégorie reine. Parti en fond de grille mais peinant à trouver l’adhérence, le pilote Avintia était dans l’ombre de son coéquipier Hector Barbera, rapidement revenu dans le groupe de tête auprès des Ducati.

Doublant tout après tour les premiers rivaux, Baz a ensuite profité de l’écroulement des pneus tendres pour claquer des chronos 2 secondes plus rapides au tour, au point de dépasser les cadors Lorenzo et Pedrosa en difficulté, puis les outsiders de cette course folle.


Buttant à deux tours de l’arrivée sur Marc Marquez, troisième et déchaîné, Loris Baz finit 4ème au pied du podium mais considère sa performance comme une petite victoire, après avoir abandonné trois fois et terminé en fond de tableau depuis le début de saison. Avec 16 points récoltés, le tricolore n’est plus la lanterne rouge au classement mais reste cependant 20ème avec 24 points, devant Michele Pirro (absent à Brno) et Yonny Hernandez (11ème).