MotoGP : derniers essais pour Aprilia, Honda et Ducati à Jerez

Voir le site Automoto

MotoGP 2016   Jerez essais hivernaux   Marc Marquez
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2015-11-28T14:20:20.069Z, mis à jour 2015-11-28T14:29:57.502Z

Aprilia, Honda et Ducati s’étaient donnés rendez-vous à Jerez cette semaine pour trois journées de essais ; les pilotes en ont profité tester toutes les nouveautés 2016, une dernière fois avant la trêve hivernale.

Les motos n’étaient pas équipées de transpondeur permettant d’établir officiellement les chronos mais la tendance semble donner les Honda devant. Toutefois ces essais n’ont pas donné pleinement satisfaction à Marc Marquez et Dani Pedrosa.

Se préparer aux chamboulements de 2016

Comme pour leurs petits camarades, les Espagnols se sont concentrés sur les pneus Michelin –marque qui avait quitté le MotoGP il y a sept ans- ainsi que sur le moteur et l’électronique. Car contrairement à l’an passé, tout le monde disposera du même logiciel software jusque-là réservé à la catégorie Open. D’ailleurs le double Champion du Monde 2013-2014, parti au tapis à deux reprises lors de la journée du vendredi, avoue encore du mal à cerner son fonctionnement et avoir passé beaucoup de temps là-dessus. « L’électronique n’est pas toujours constant. Il nous faudra beaucoup de kilomètres pour parvenir à en prendre la mesure […] En termes de performance pure, on est en dessous de ce à quoi on était habitué. »

Lors des tests de Valence –organisés au lendemain du Grand-Prix- Valentino Rossi avait lui aussi déclaré faire un bond de six/sept ans en arrière de ce point de vue ! Même constat du côté de Dani Pedrosa même si ses idées ne semblent pas encore tout à fait claires : « Je n’arrive pas à savoir avec certitudes si les soucis qu’on rencontre sont liés au moteur ou à l’électronique. »

Parmi les autres pilotes à avoir pris la piste lors de ces essais on pourrait citer : Andrea Iannone et Andrea Dovizioso –bien que les Ducati officielles n’aient roulé que la dernière journée… mais aussi Michele Pirro, Scott Redding –impressionnant de par sa régularité et son aisance. Sans oublier Alvaro Bautista, Mike di Meglio –qui officie désormais en tant que réserviste auprès d’Aprilia- et Loris Baz. Le Savoyard, ex-pensionnaire du team Forward, poursuit son adaptation à la Ducati Avintia. Nos deux français ont eu aussi chuté, en évitant toute blessure… ce qui n’est pas le cas d’Eugène Laverty. L’Anglais s’est fracturé l’avant-bras gauche. Il souffre également d’une luxation à l’épaule droite et d’une contusion à la tête.

Le MotoGP s’éclipse désormais pour deux mois. Les prochains essais se tiendront du 1e au 3 février à Sepang.