Dans l'actualité récente

MotoGP - Espagne 2016 : Lorenzo parle d’un « excellent rythme »

Voir le site Automoto

MotoGP Jerez - Jorge Lorenzo - Yamaha - Smile
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-04-23T16:17:39.010Z, mis à jour 2016-04-23T16:17:40.597Z

Moins fort que son coéquipier lors des qualifications, Jorge Lorenzo ne s'avoue pas vaincu pour autant. Il donne rendez-vous à Rossi dimanche, en piste.

Jorge Lorenzo (Yamaha), qualifié deuxième à Jerez, est fier de son rythme. Dans ses déclarations d’après-qualifications, il entend donc mettre la pression sur Valentino Rossi, le poleman.

« La seconde place n’est pas un mauvais résultat »

Dominateur vendredi et lors de la séance d’essais 4, Jorge Lorenzo a été moins rapide que Valentino Rossi au plus mauvais des moments : lors des qualifications. Toutefois, le Majorquin ne s’inquiète pas pour dimanche, « La seconde place n’est pas un mauvais résultat. Je voulais évidemment la pole position mais j’ai eu quelques soucis avec mon deuxième pneu. J’avais du chattering en ligne droite et pas de grip dans les virages, j’ai donc annulé mon tour afin de ne pas chuter mais aussi parce que ça ne valait pas la peine, je n’allais pas assez vite. Ça allait normalement avec le troisième pneu et j’ai fait un bon chrono, en 1’38.8. »

« Nous avons un excellent rythme »

« Ce n’était pas suffisant pour avoir la pole position mais je suis en première ligne et c’est l’important. Après la quatrième séance d’essais, je pense que nous avons un excellent rythme, un rythme rapide au début puis ensuite un rythme régulier. Espérons que nous puissions répéter ça demain. » continue le triple champion du monde, qui a souffert de dribble avec le second pneu. Par ses propos, il montre à Rossi qu’il n’est pas abattu pour dimanche.

Marquez ne visait pas la pole

Légèrement en retrait lors des essais, Marc Marquez s’est pourtant battu jusque dans les dernières secondes pour obtenir une troisième pole position cette saison. Au sortir de la séance, il a confié qu’il visait avant tout la première ligne. Cela tombe bien puisqu’il s’élancera troisième dimanche, juste derrière les deux pilotes Yamaha. La bataille sera rude pour la victoire.