Dans l'actualité récente

MotoGP : focus sur Jorge Lorenzo, quintuple champion du monde

Voir le site Automoto

MotoGP   Valence 2015   Jorge Lorenzo
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2015-11-08T15:58:51.427Z, mis à jour 2015-11-09T10:59:27.195Z

Le verdict est tombé : le titre de Champion du Monde est finalement décerné à Jorge Lorenzo pour cinq petits points. Retour sur la saison du pilote Yamaha, longtemps dans l'ombre de Valentino Rossi.

Parti de la pole position, Jorge Lorenzo a mené le GrandPrix de Valence de bout en bout sans jamais lâcher toutefois Marc Marquez ni Dani Pedrosa non loin sur les trois derniers tours. Son adversaire Valentino Rossi ne faisant pas mieux que 4è – après un départ du fond de grille - le Majorquin coiffe au bout du compte avec un nouveau titre de Champion du Monde, le cinquième de sa carrière.


Longtemps dauphin de Rossi cette année

Un véritable soulagement pour le pilote Espagnol, qui accusait sept longueurs de retard sur le leader avant cette course : « Les pilotes Honda m’ont mis beaucoup de pression. Il ne restait quasiment plus rien du pneu arrière en fin de course. En toute franchise c’était loin d’être évident. J’ai fait en sorte de rester concentré. Yamaha a fait un superbe travail sur la moto. Un grand merci à eux […] J’ai désormais cinq couronnes mondiales. Je suis très fier. "

A l’instar de cette finale, sa saison fût loin d’être simple. 5e du général après deux épreuves, il enchaînera avec quatre victoires consécutives à Jerez, en France, en Italie et en Catalogne: une prouesse qu’il n’avait jusque-là jamais accomplie. Lorenzo se repositionne ainsi au 2e rang et reviendra même à égalité de Rossi après Brno. Mais une chute à Misano lui fait perdre quelques précieux points. Ceci restera son seul résultat blanc de l’année ; une campagne 2015 qui s’achève finalement en beauté.

Lorenzo, parcours et stats

Que de chemin parcouru depuis sa toute première victoire à Rio en 2003. Le Majorquin avait triomphé en doublant son adversaire dans le dernier virage par l’extérieur ; ce qui lui vaudra d’ailleurs son surnom "Por Fuera". En 2006, il grimpe en catégorie 250 cm3 et empoche le titre d’entrée de jeu. Un second viendra s’ajouter l’année suivante avant son passage en catégorie reine.

Il y intègre le clan Yamaha aux côtés de Valentino Rossi auquel il donne très rapidement du fil à retordre. 2008 est néanmoins marqué par quelques petites erreurs de débutant et une grosse blessure. Il faudra attendre 2010 pour le voir sacré champion du monde et il récidivera deux ans plus tard. Sur ces huit dernières saisons, Jorge Lorenzo aura décroché un total de 40 victoires et 97 podiums.

Mais à coup sur l’an prochain Valentino Rossi voudra prendre sa revanche.