Dans l'actualité récente

MotoGP France 2015 : Lorenzo intraitable, Marquez largué, Iannone héroïque

Voir le site Automoto

Jorge Lorenzo (Yamaha) - MotoGP France 2015
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-05-17T17:45:00.000Z, mis à jour 2015-05-18T08:30:14.000Z

Vainqueur incontestable du Grand Prix de France de MotoGP, Jorge Lorenzo (Yamaha) se positionne comme un sérieux concurrent pour la victoire finale au championnat du monde alors que Marc Marquez (Honda), le tenant du titre, s'est de nouveau effondré et confirme son début d'année difficile.

Cinquième manche de la saison du championnat du monde de vitesse moto 2015, le Grand Prix de France a donné lieu à de splendides courses et a surtout mis en lumière le retour aux affaires de Jorge Lorenzo (Yamaha), vainqueur en MotoGP devant Valentino Rossi (Yamaha) et Andrea Dovizioso (Ducati). Le double champion du monde en titre Marc Marquez (Honda) n'a pu faire mieux que 4e et a dû batailler avec Andrea Iannone (Ducati) pour accrocher cette place au pied du podium. Décryptage.

La performance : Impitoyable Lorenzo
Exceptionnel dans son pilotage depuis sa victoire à Jerez il y a deux semaines, Lorenzo a récidivé sur le tracé Bugatti pour s'offrir un récital que seuls les champions de sa trempe peuvent réaliser. A la fois agressif et serein sur sa Yamaha n°99, le pilote majorquin n'a fait qu'une bouchée de Marquez au départ avant de prendre rapidement le dessus sur Dovizioso. Seul Rossi a pu suivre la cadence. Mais à cause d'une qualification ratée, l'Italien n'a pu que remonter dans les échappements de son rival, brillant vainqueur de ce Grand Prix de France 2015.

Second jump this season! Happy for the victory, thanks team! @MonsterEnergy @YamahaMotoGP #FrenchGP pic.twitter.com/g7giGXt6cq

— Jorge Lorenzo (@lorenzo99) 17 Mai 2015

La déception : Marquez s'est effondré
Auteur d'une pole position remarquable le samedi, Marquez est malheureusement retombé dans ses travers du début de saison le dimanche. Coupable de plusieurs erreurs de trajectoire inhabituelles, le génie espagnol n'a jamais retrouvé la maitrise technique dont il a fait preuve les années précédentes. Pire, la Honda semble marquer le pas par rapport aux Yamaha, la machine n°93 terminant quatrième à 20 secondes de Lorenzo. Le double champion du monde en titre doit donc réagir mais comme l'a si bien dit le vainqueur du jour après la course : "Marc connaît quelques déconvenues mais il a le talent pour revenir !".

Carrera muy difícil, pero bonito duelo con @andreaiannone29 ! / Tough race today but great fight with Iannone! :) pic.twitter.com/luzSbecZEj

— Marc Márquez (@marcmarquez93) 17 Mai 2015

Le coup de cœur : Iannone n'a rien lâché
On dit souvent qu'il faut être deux pour faire le show. S'il a été en-deçà de son niveau habituel ce dimanche, Marquez a dû batailler face à Andrea Iannone pour obtenir la 4e place. Au guidon de sa Ducati, l'Italien a offert une résistance héroïque, allant même jusqu'à reprendre l'avantage à plusieurs reprises sur le double champion du monde en titre grâce à son fantastique moteur et sa combativité de tous les instants... le tout avec une épaule luxée ! S'il a cédé en fin de course, le pilote de la machine n°29 a démontré qu'il méritait sa place dans la catégorie reine des deux-roues.

.@andreaiannone29 : "This was a really difficult race for me, maybe the most difficult of my career" pic.twitter.com/5cZbHc3hxy

— Ducati Motor (@DucatiMotor) 17 Mai 2015

Mention spéciale : Les Français au top
Une pole position pour Fabio Quartararo (Estrella Galicia 0,0) en Moto3, un solide podium (3e) pour Johann Zarco (Ajo Motorsport) en Moto2 et une belle 12e place de Loris Baz (Athina Forward) en MotoGP. Oui, le week-end sarthois des pilotes français a été une réussite et le meilleur reste à venir pour nos pilotes tricolores qui comptent bien faire retentir la Marseillaise dès le prochain Grand Prix, au Mugello, le 31 mai prochain.

Pour tous les résultats et classements du championnat du monde, consultez le site officiel MotoGP.

Belle 3ème place de Johann Zarco lors du Grand Prix de France Moto2. Il conserve la tête du classement provisoire! pic.twitter.com/3SxJrSBT5g

— FFM (@ffmoto) 17 Mai 2015