MotoGP France 2015 : Lorenzo reprend la main lors des essais libres 3

Voir le site Automoto

Jorge Lorenzo Yamaha Grand Prix de France 2015
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-05-16T09:25:00.000Z, mis à jour 2015-05-16T21:59:53.000Z

Très en forme depuis sa victoire à Jerez, Jorge Lorenzo (Yamaha) a poursuivi sur sa lancée en s'adjugeant le meilleur temps de la troisième séance d'essais libres du Grand Prix de France, cinquième manche du championnat du monde 2015 de MotoGP.

Un sacré tour de force. Voilà comment il serait possible de résumer la performance de Jorge Lorenzo (Yamaha) ce samedi 16 mai. Lors de la troisième séance d'essais libres du Grand-Prix de France de MotoGP, le double champion du monde espagnol a réalisé un impressionnant chrono de 1'32.647, devenant le premier pilote du week-end à passer sous la barre des 1'33. Mais la session aura surtout été marquée par la lourde chute d'Aleix Espargaro (Suzuki), emmené au centre médical pour passer des examens.

Lorenzo taille patron
Déjà très en vue la veille, Lorenzo a passé la vitesse supérieure lors des essais libres 3 en attaquant comme un damné pour sortir un chrono stratosphérique. Victorieux à Jerez il y a deux semaines, l'Espagnol semble avoir enfin trouvé la bonne carburation après un début difficile et prouve qu'il fait encore partie des meilleurs pilotes du monde aux côtés des géants Valentino Rossi (Yamaha) et Marc Marquez (Honda). L'Italien et son rival ibérique ont d'ailleurs connu quelques difficultés ce samedi matin avec respectivement les 10e et 6e temps pour les deux stars de la discipline.

Très en vue depuis le début de l'année, les Ducati se sont de nouveau montrées sous leur meilleur jour avec le second chrono de l'Italien Andrea Iannone et la quatrième place de son compatriote Andrea Dovizioso. Les deux machines rouges sont séparées par le Britannique Cal Crutchlow (LCR Honda), impressionnant sous sa mouture pour arracher le 3e temps.

Seule ombre au tableau d'une séance animée : la vilaine chute d'Aleix Espargaro qui est sévèrement retombé sur la piste après avoir été projeté par sa moto au-dessus de son guidon. L'Espagnol a été conduit au centre médical pour passer des radios de la main droite et souffre de grosses douleurs au dos, ce qui pourrait compromettre la suite de son week-end français.

Aleix Espargaró is having an X-ray on his right hand after this huge high-side in #MotoGP FP3. #FrenchGP pic.twitter.com/tyHhWEXkBW

— BT Sport MotoGP (@btsportmotogp) 16 Mai 2015

Lüthi et Bastianini se montrent
En Moto2, la compétition semble plus acharnée que jamais avec des écarts très serrés pour la tête de la hiérarchie. A ce petit jeu, c'est le Suisse Tom Lüthi (Derendinger Racing Interwetten) qui s'est illustré lors de cette session matinale avec un chrono de 1'37.746, ce qui le place respectivement 0.050 et 0.148 secondes devant le Français Johann Zarco (Ajo Motorsport) et l'Espagnol Tito Rabat (EG 0,0 Marc VDS), qui conserve malgré tout le meilleur temps sur le classement combiné. A noter la 22e position de Louis Rossi (Tasca Racing Scuderia Moto2) devant Mika Kallio (Italtrans Racing) et Ricky Cardús (Tech3).

En Moto3, Danny Kent (Leopard Racing), incontestable leader du championnat, a connu une belle frayeur en fin de séance, la faute à une chute heureusement sans conséquences néfaste. Le Britannique a tout de même assuré le quatrième temps et conserve le meilleur temps de sa catégorie établi la veille, à savoir un 1'42.731.

Ce samedi, c'est l'Italien Enea Bastianini (Gresini Racing) qui s'est illustré en haut de la feuille des temps avec un chrono de réalise le meilleur temps en 1'42.900. A noter la cinquième place du Français Fabio Quartararo (Estrella Galicia 0,0), en 1'43.076.

Pour tous les résultats, consultez le site officiel MotoGP.