MotoGP France 2015 : Marquez en pole pour sa deuxième victoire de la saison ?

Voir le site Automoto

MotoGP France Marquez Dovizioso Lorenzo
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-05-17T07:00:00.000Z, mis à jour 2015-05-17T07:00:00.000Z

Auteur d'un début de saison en deçà de ses attentes, l'Espagnol Marc Marquez (Honda) a remis les pendules à l'heure en réalisant une pole position exceptionnelle lors des qualifications du Grand Prix de France, cinquième manche du championnat du monde MotoGP 2015.

Au regard de son début de saison, il serait légitime de penser que Marc Marquez (Honda), double champion du monde de MotoGP en titre et seulement quatrième cette saison après quatre Grand Prix, n'est pas au mieux de sa forme. Il n'en est finalement rien... Coupable d'une vilaine faute qui lui a couté la victoire lors du Grand Prix d'Argentine et opéré d'une fracture de l'auriculaire au mois d'avril dernier, le jeune espagnol de 22 ans a remis les pendules à l'heure en décrochant une pole position exceptionnelle sur le circuit du Mans, théâtre de la cinquième manche du championnat du monde MotoGP 2015.

Le chef d'œuvre de Marquez
Pas très à l'aise depuis le début de ce week-end sarthois, Marquez a démontré qu'il reste un maître au moment d'aligner un chrono décisif. Solidement accroché au guidon de sa Honda, le génie espagnol a démontré toute sa maestria pour aller chercher une pole position remarquable en 1'32.246 sur une piste encore détrempée. Un chef d'œuvre qui en dit long, une fois de plus, sur le talent immense du double champion du monde en titre.

"C'était difficile car on ne savait pas comment serait la piste", a expliqué le pilote de la machine n°93 au micro de nos confrères d'Eurosport. "Les nouveaux réglages marchent bien mais on a vu que les autres pilotes sont rapides. Jorge a un bon rythme".

Ambientazo en el circuito. / Great atmosphere. 👏 pic.twitter.com/hfmR4OKqWh

— Marc Márquez (@marcmarquez93) 16 Mai 2015

La menace Lorenzo
Le petit lutin catalan en est donc conscient : son principal adversaire ce dimanche sera sans aucun doute Jorge Lorenzo. Au guidon de sa Yamaha, le double champion du monde espagnol a été extrêmement impressionnant tout au long du week-end, confirmant ainsi avoir retrouvé son pilotage incisif depuis sa victoire à Jerez, il y a deux semaines.

"Les conditions de piste étaient difficiles, nous devions être prudents avec les pneus slicks et réussir à rester confiant (...) C'est dommage que je n'ai pas réussi à réaliser un tour rapide, j'ai été plus lent qu'en FP3. J'ai fait une erreur dans le troisième secteur, j'ai dû perdre environ une demi-seconde, mais j'ai eu la chance de ne pas sortir de la piste et de réussir à faire un très bon quatrième secteur, ce qui m'a permis d'être en première ligne".

Dovizioso et Rossi en embuscade
Qualifié deuxième entre les mastodontes espagnoles, Andrea Dovizioso a lui aussi un coup à jouer sur sa Ducati. Un peu moins en vue que ses deux rivaux, l'Italien pourra compter sur son incontestable talent et la puissance de son moteur afin de faire la différence sur les longues lignes droites du tracé manceau

Relégué au septième rang, Valentino Rossi fait à première vue figure d'outsider pour la victoire mais fait en réalité partie des favoris. La Yamaha n°46 est en pleine forme, tout comme le nonuple champion du monde, qui compte "sur un bon warm-up ce dimanche afin d'être prêt pour la course".

Pour rappel, Il Dottore avait enlevé la victoire au Qatar, première manche de la saison 2015, alors qu'il s'élançait depuis la 8e place sur la grille de départ. Marquez est donc prévenu.

Grande tifo a Le Mans! Merci à tous🇫🇷 pic.twitter.com/V9BRAJub1q

— Valentino Rossi (@ValeYellow46) 15 Mai 2015