MotoGP - GP des Amériques : Marquez au rendez-vous

Voir le site Automoto

MotoGP 2013 GP Austin Marquez Honda 2
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-04-21T08:39:00.000Z, mis à jour 2013-04-21T22:10:45.000Z

Le rookie Marc Marquez, déjà meilleur temps des essais libres 1 et 2, a décroché la pole position du Grand Prix des Amériques à Austin. Troisième au Qatar, l'heure est déjà à la confirmation pour l'Espagnol de 20 ans.

L'Espagnol de 20 ans et 63 jours a l'occasion de battre tous les records de précocité dès son deuxième Grand Prix en MotoGP.

Marquez, plus qu'une révélation

C'est ce qu'on appelle une adaptation éclair. Marc Marquez, qui a dominé trois des quatre séances d'essais libres sur le nouveau Circuit des Amériques et partagera la première ligne avec ses compatriotes Dani Pedrosa et Jorge Lorenzo, fait déjà partie des noms qui comptent dans le monde de la MotoGP. Troisième au Qatar pour son premier Grand Prix chez les grands, le Catalan, avec cette pole, marque à nouveau les esprits. Le champion du monde Moto2 l'an passé a fait le grand saut cet hiver vers la discipline reine, directement propulsé dans le team champion, Honda, pour pallier au départ de Casey Stoner. Un pari déjà gagnant pour le constructeur japonais.


Marquez dans l'histoire ?

A Austin, le prodige espagnol, peut inscrire son nom sur les tablettes de la Moto GP. S'il ne fera pas mieux que Max Biaggi, vainqueur dès son premier Grand Prix dans la catégorie reine (à 27 ans), il peut faire mieux que Valentino Rossi, qui a attendu neuf courses avant de concrétiser, ou que Jorge Lorenzo, qui a patienté trois grand prix, soit un de plus que Dani Pedrosa. Autre exemple, son prédécesseur chez Honda, Casey Stoner, n'avait, lui, franchi la ligne en vainqueur qu'à son 18e rendez-vous. Un autre record semble davantage à sa portée, celui de plus jeune vainqueur de l'histoire en Moto GP. Un record détenu jusque-là par l'Américain Freddie Spencer vainqueur de son premier Grand Prix à 20 ans et 196 jours. Il reste à l'Espagnol un peu plus de quatre mois pour changer le cours de l'histoire.


Marquez à l'aise à Austin

En signant la pole ce samedi, Marquez compte néanmoins déjà un record à son actif. Il efface des tablettes Spencer, encore lui, comme étant le plus jeune pilote à signer un temps scratch en qualifications. Du coup, l'Espagnol fait figure de favori à Austin. Prématuré ? Pas si on se fie à ses résultats sur ce même circuit atypique lors des séances d'essais privés où il avait régulièrement pris le dessus sur son coéquipier chez Honda, Dani Pedrosa, mais aussi sur les deux pilotes Yamaha, Jorge Lorenzo et Valentino Rossi.


Si ce n'est aujourd'hui, ce sera donc demain. Une chose semble certaine, la MotoGP, avec Marquez et ses compatriotes plus aguerris Lorenzo et Pedrosa, va continuer de parler espagnol pendant de nombreuses années encore.