MotoGP - GP Australie : un trio au sommet

Voir le site Automoto

MotoGP Australie 2012 Pedrosa Honda
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-10-26T13:35:00.000Z, mis à jour 2012-10-26T16:11:41.000Z

Le retour véritable de Stoner a sonné sur son Grand Prix à domicile à Phillip Island, l'australien jouant les trublions dans la bagarre Pedrosa et Lorenzo. Voici les déclarations des trois hommes après les essais de ce vendredi.

Voici les réaction des trois plus rapides pilotes MotoGP de la journée d'essais libres du GP d'Australie.

Retour du plan à trois
Après sa blessure et avoir perdu toute chance de remporter le titre cette année, Stoner revient au plus haut niveau, et mettre son grain de sel dans le combat Pedrosa et Lorenzo au championnat du monde. Comment les trois stars ont-elles commencé ce week-end de Grand Prix ? Réponse avec les déclarations des protagonistes suite aux deux séances d'essais libres ce vendredi.


Casey Stoner (Honda) : "C'est très positif"
"La journée a été très positive, nous avons très vite trouvé le rythme et honnêtement, je ne m'attendais pas à faire un aussi bon chrono", se surprend l'australien, avec 1:29.999 l'après-midi, "avec le gain de puissance que nous avons cette année, c'est un peu plus facile de bien tourner ici !". Malgré une nette différence de performances, le champion en titre reste modeste, "les chronos que nous avions faits au cours de la première séance étaient assez bons, je pensais que tout le monde allait beaucoup progresser lors de la deuxième séance mais nous avons de nouveau réussi à aller beaucoup plus vite que les autres alors que nous étions sur des pneus tendres qui avaient presque fait la distance de course. Nous avons ensuite mis le pneu dur et nous avons encore amélioré notre chrono", expliquait-il après sa journée d'essais quasi parfaite. "C'est très positif à ce stade du week-end mais nous devrons attendre demain et dimanche pour vraiment savoir où se situent les autres", à domicile, Casey est donc optimiste, mais relativise face à sa fin de récupération, "ma cheville va beaucoup moins bien qu'au Motegi mais il y a moins de virages à droite ici et je mets donc moins de poids dessus."


Jorge Lorenzo (Yamaha) : "beaucoup de vent"
"La journée a été dure parce que les conditions étaient difficiles", exprimait l'espagnol après les essais de ce vendredi, "il y avait beaucoup de vent et je n'étais pas à l'aise du tout sur la moto". Le pilote Yamaha délivrait également ses attentes, "nous allons essayer de rester au contact de Dani [Pedrosa] ici et aussi de Casey [Stoner] mais il est très rapide, il est à un autre niveau sur cette piste. Je pense que nous sommes proches de Dani et notre objectif sera donc de le battre. Demain, nous essayerons de gagner en stabilité pour que les deux roues restent bien au contact du sol et que je puisse être plus à l'aise dans le vent."


Dani Pedrosa (Honda) : "nous essayerons de réduire l'écart"
"Nous avons eu la chance d'avoir deux séances sur piste sèche, ce à quoi nous ne nous attendions pas, et c'était une bonne chose parce que sur un circuit comme celui-ci", se conforte le pilote Honda, actuellement deuxième du championnat, "il est important de trouver la bonne direction dès le premier jour". Il révèle une stratégie différente de son coéquipier, "je n'ai essayé que le pneu tendre aujourd'hui et demain nous devrons tester le pneu dur ainsi que quelques idées pour l'électronique et les suspensions, pour voir si nous pouvons améliorer mes sensations", mais il cède devant la rapidité de l'australien, "Casey va très vite ici, comme d'habitude, et demain nous essayerons de réduire l'écart, en espérant que nous aurons à nouveau une piste sèche."