MotoGP - GP d’Australie 2016 : Rossi l’admet, « Cal était trop fort »

Voir le site Automoto

MYMm ZAC 0800
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-10-23T08:52:49.148Z, mis à jour 2016-10-23T08:52:51.890Z

Revenu d'une piètre quinzième position obtenue la veille lors des qualifications, Valentino Rossi (Yamaha) n'a rien pu faire contre un Cal Crutchlow (LCR Honda) impérial. Il se contente néanmoins de sa deuxième place.

A la rue pendant tout le week-end avant le warm-up où il a terminé deuxième derrière Marc Marquez (Honda), Valentino Rossi (Yamaha) a effacé sa piètre quinzième place obtenue après les qualifications en terminant deuxième à Phillip Island. Comme il l’a dit, il en avait « besoin ».

« J’étais heureux en ouvrant les rideaux »

Valentino Rossi ne s’est jamais vraiment accoutumé aux conditions pluvieuses. Mais en constatant que les nuages n’étaient pas menaçants ce dimanche matin, il avait le sourire avant d’aborder la course, « Ce matin, quand je me suis levé, j’étais heureux en ouvrant les rideaux. Et le warm-up m’a donné de la confiance, je savais que j’avais un bon rythme et que je pouvais terminer sur le podium. » Auteur d’une performance d’attaquant, El Doctor a gagné 13 positions pour se hisser derrière un Cal Crutchlow intraitable. Il a également profité de la chute de Marc Marquez, alors leader du GP.


« Cal était trop fort »

Il continue, « Je pense que les premiers tours était amusants. Quand je revenais sur Cal, il était une cible car j’étais un peu plus vite que lui ce matin. Mais il était trop fort, comme il l’est toujours à Phillip Island. La seconde moitié de la course fut plus difficile, mais c’était ce dont nous avions besoin après le mauvais résultat à Motegi et les performances d’hier - qui était probablement le jour le plus frustrant de cette saison. » Effectivement, depuis l’introduction de l’actuel format des qualifications, Rossi avait toujours participé à la Q2. Samedi, il a échoué en se contentant du quinzième chrono.

« Sepang sera une course difficile »

Valentino Rossi s’est déjà projeté sur la prochaine étape, qui aura lieu à Sepang. Pourquoi ? Parce qu’il a toujours un objectif en ligne de mire : terminer dauphin du champion Marc Marquez, en continuant de finir devant son coéquipier Jorge Lorenzo, « Je suis heureux d’avoir pris quelques points sur Lorenzo dans la lutte pour la deuxième place au championnat, mais ce que je souhaite le plus est de faire des bonnes courses. Sepang sera une course difficile, mais nous sommes plutôt forts. Nous viserons encore le podium. » Au classement général, il compte 24 points d’avance sur Lorenzo.