MotoGP - GP de Malaisie 2013 : Pedrosa veut " aller de l'avant " après l'épisode d'Aragon

Voir le site Automoto

MotoGP - Sepang 2013 - Dani Pedrosa
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2013-10-13T16:24:00.000Z, mis à jour 2013-10-13T16:36:00.000Z

Dani Pedrosa était de retour ce dimanche sur la plus haute marche du podium au Grand-Prix de Malaisie, après dix courses passées sans plus aucune victoire. Ce succès, le 3e de l'année, était surtout l'occasion de rebondir après l'incident d'Aragon.

Comme l'année passée, le Grand-Prix de Malaisie a été remporté par l'Espagnol Dani Pedrosa.

La déception d'Aragon

Dani Pedrosa avait joué de malchance lors de a dernière manche à Aragon. Le pilote du team Honda Repsol occupait la 2e place jusqu'à ce que son coéquipier Marc Marquez se rate à un freinage, emportant avec lui le capteur du traction control. Le verdict est sans appel : le Catalan part en high-side à la sortie du virage. Une chute qui laissera quelques séquelles physiques mais surtout morales... le jour de son anniversaire et de surcroît devant son public, Dani Pedrosa ne marque aucun point, se retrouvant ainsi quasi éliminé de la course au titre. Son adversaire écopera après quoi d'une pénalité d'un point sur son permis mais pas question pour autant de polémiquer là-dessus en conférence de presse : « A propos d'aujourd'hui, no comment. Je n'ai rien à dire, c'est quelque chose qui reste entre la Direction de Course et Marc. Je n'ai été que le dommage collatéral de ce qui est arrivé à Aragón... Physiquement, la semaine a été dure. »


Rebondir sur un circuit qu'il affectionne

Cette course était donc pour Dani Pedrosa de prendre sa revanche. L'Espagnol, vainqueur sur ce même tracé lors de la précédente édition, a dominé toutes les séances d'essais à l'exception d'une : les qualifications. Une 5e place sur la grille qui ne l'empêchera pas de signer le holeshot et de s'imposer en solitaire. Presque 10 ans jour pour jour après son premier titre mondial, Pedrosa décroche donc sa 3e victoire de l'année après Jerez et Le Mans, la 25e de sa carrière. Ce succès lui permet d'ailleurs de rejoindre Kevin Schwantz au palmarès. « Venir ici et gagner est fantastique... cette victoire arrive après une semaine difficile, que j'avais presque entièrement passée au lit, avec beaucoup de mal à bouger. Ce qui est arrivé à Aragón est regrettable parce que là-bas nous avions le rythme et le même potentiel pour gagner qu'ici. Mais nous ne pouvons cependant pas nous morfondre sans cesse sur le passé, nous devons continuer et essayer d'aller de l'avant pour les dernières courses. »

Dani Pedrosa accuse désormais 54 points de retard sur son coéquipier et leader Marc Marquez, au lieu de 59 avant cette course. A trois Grands-Prix de la fin, le Catalan ne devrait donc plus prétendre au titre.