Dans l'actualité récente

MotoGP - GP de Malaisie 2016 : le vibrant hommage de Rossi et Marquez à Simoncelli

Voir le site Automoto

Marco Simoncelli
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-10-29T10:51:17.539Z, mis à jour 2016-10-29T14:48:55.152Z

Valentino Rossi (Yamaha) et Marc Marquez (Honda) ont profité des essais 3 à Sepang pour rendre hommage à Marco Simoncelli, disparu sur ce circuit il y a cinq ans.

Un an après le Sepang Clash, Valentino Rossi (Yamaha) et Marc Marquez (Honda) se sont réconciliés le temps de rendre hommage à Marco Simoncelli, jeune pilote fougueux ayant perdu la vie sur le circuit malaisien il y a cinq ans. L’image est vraiment belle à voir.

Rossi pense toujours à Sic

« Aujourd’hui (le 23 octobre ndlr), cela fait cinq ans que Sic nous a quittés : ce podium est pour lui et sa famille. Je pense que c’est une bonne manière de se souvenir de lui. » déclarait Valentino Rossi dimanche dernier après le GP d’Australie. Très proche de Marco Simoncelli, le nonuple champion du monde n’oubliera jamais son compatriote, disparu à l’âge de 24 ans  suite à un accident effroyable à Sepang, dans lequel il était malheureusement impliqué. Chutant d’une façon inexplicable lors du second tour de la course, l’Italien chevelu a été percuté successivement par Colin Edwards et El Doctor, qui ne pouvaient pas l’éviter. Transporté d’urgence à l’hôpital, il a succombé à ses blessures quelques heures après, laissant un immense vide dans le monde du MotoGP.

Un double wheeling

Un peu plus de cinq après la tragédie, Valentino Rossi a tenu à rendre une fois encore un hommage à Marco Simoncelli. Lors du tour de décélération des essais 3, le pilote Yamaha s’est fendu d’un wheeling dans le virage 11, endroit où le crash a eu lieu. Il a été imité dans la foulée par Marc Marquez (Honda) et ce bref instant où les deux rivaux au championnat lèvent leur roue avant à la mémoire de Sic a été immortalisé par le photographe Roberto Rimorini. Une belle image qui ferait presque oublier les vives tensions qui avaient émaillé le GP de Malaisie la saison dernière.

« J'ai suivi son geste et je me suis joins à lui. »

Etait-ce prémédité ? Oui et non à en croire les propos du triple champion du monde espagnol, interrogé par le journal El Periodico, « Nous nous sommes retrouvés ensemble. Lorsque je l’ai vu faire le wheeling, j’ai pensé qu’il rendait hommage à Simoncelli. Alors, j’ai suivi son geste et je me suis joins à lui. » Au final, que ce soit une coïncidence ou non, la photo reste magnifique, celle de deux ennemis joignant leurs émotions pour se rappeler qu’un de leur camarade a perdu injustement la vie dans l’exercice de sa passion. Qu’on se le dise, Marco Simoncelli ne sera jamais oublié.

Une course à venir

Ce petit évènement plein de symbole s’inscrit dans un week-end où il reste encore du suspens malgré le titre d’ores et déjà sécurisé par Marc Marquez. En effet, on ne connaît toujours pas l’identité de son dauphin, place convoitée par Jorge Lorenzo et Valentino Rossi. Après les qualifications, l’Italien a un petit avantage puisqu’il s’élancera devant son coéquipier, en première ligne et derrière le poleman Andrea Doviozioso. Nul doute qu’un nouveau podium sera dédié à Marco Simoncelli, en plus de le rapprocher davantage de son ultime objectif.