Dans l'actualité récente

MotoGP - GP du Qatar 2017 : grosse inconnue au niveau du programme à cause de la pluie

Voir le site Automoto

 gp 9968 0 big
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-03-25T16:26:24.500Z, mis à jour 2017-03-25T16:43:43.751Z

La direction de course du Qatar est actuellement dans le flou en raison des conditions climatiques qui se sont abattues sur le circuit de Losail.

À cause des conditions météorologiques désastreuses, le programme de la première course du MotoGP, qui se déroule à Losail au Qatar, est actuellement dans le flou. Reprogrammation, annulation, retard… Pour le moment, nul ne sait comment va s’organiser le week-end.

De fortes pluies

On s’avançait vers un week-end assez tranquille pour la reprise. Et puis la pluie est venue tout bouleverser. Il est tombé de fortes averses, vendredi soir et samedi, sur le Losail International Circuit, rendant la piste difficilement praticable et forçant la direction à revoir totalement l’organisation du GP du Qatar. Pour le moment nul ne sait vraiment comment le coup d’envoi de la saison va prendre forme, étant donné que cela dépendra des pluies, difficiles à prévoir, et de l’évolution de la piste. À l’heure où nous écrivons ces lignes, le tracé est en train de sécher grâce au vent mais il reste de grosses flaques qui pourraient s’avérer dangereuses voire meurtrières pour les pilotes.

Chamboulement du programme

La direction a d’abord annoncé un nouveau programme provisoire pour les qualifications en décalant la Moto3 à 21h30, heure locale (19h30 en France), mais en conservant les autres horaires, soit notamment 20h35, heure locale, pour la Q1 de MotoGP. Une séance d’essais libres additionnelle pour la catégorie reine, d’une durée de 20 minutes, avait également été prévue pour 18h, heure locale, avant d’être finalement annulée.

Faire courir plus tôt demain ?

À l'arrivée, on ne sait pas de quoi sera fait ce week-end tant le flou est total. Les qualifications pourraient être annulées ou reportées à dimanche. Dans le premier cas, la direction de course devrait prendre les meilleurs temps absolus des trois premières séances d’essais pour dresser la grille de départ. Le GP pourrait enfin être couru plus tôt, en journée, afin d’éviter des conditions compliquées : une piste mouillée et éclairée par des projecteurs, soit l’assurance d’une visibilité délicate à cause de la réverbération de la lumière sur l’eau. Dans le pire des cas, le GP sera intégralement annulé.

Moto GP : Jorge Lorenzo fête son titre et se brûle la jambe