Dans l'actualité récente

MotoGP - Grand Prix d'Aragon 2016 : Marquez a pulvérisé le chrono pour la pole !

Voir le site Automoto

Marc Marquez (Honda) au GP d'Aragon 2016
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2016-09-24T13:01:29.846Z, mis à jour 2016-09-24T13:06:53.282Z

Marc Marquez (Honda) a réalisé un temps époustouflant en qualification du Grand Prix d'Aragon, ce samedi 24 septembre 2016, pour s'installer en tête de grille devant Maverick Vinales (Suzuki) et Jorge Lorenzo (Yamaha).

Le double champion du monde MotoGP a évolué sur d'autres standards lors de l'exercice du tour rapide de la 14e manche du Mondial. 


Déjà sur un autre rythme que tous ses principaux rivaux lors des essais libres, le prodige de Cervera a conquis la 36e pole de sa carrière en catégorie reine. 

Au-dessus du lot

Sa lourde chute matinale ne l'a visiblement pas perturbé. Dès son premier tour lancé, le leader du HRC a bouclé le tracé d'Alcaniz en 1'47"117. Suffisant pour passer le reste de la séance à l'abri de toutes les attaques. 

Incapables de suivre l'allure du leader du Championnat, les autres pilotes ont dû se contenter des miettes. Maverick Vinales, vainqueur à Silverstone, a tiré son épingle du jeu, puisque le surdoué de Suzuki a accroché le 2e rang, à... 631 millièmes du meilleur temps. Un gouffre

Jorge Lorenzo (Yamaha), en retrait lors des tests, a rectifié le tir puisqu'il a bouclé une première ligne 100% espagnol, à 661 millièmes du temps de référence. 


Deux chutes juste avant le drapeau à damiers 

Valentino Rossi (Yamaha), victime d'un highside en matinée, n'a pu faire mieux que le 6e temps. 

Les autres perdants s'appellent Cal Crutchlow et Dani Pedrosa, tous deux au tapis en fin de séance. Le Britannique, 5e, et le poids plume de Sabadell, 7e, n'ont pas su profiter de l'apparente supériorité des machines Honda sur ce circuit. 

Mais la firme japonaise à toutes les raisons de penser qu'elle placera l'un de ses hommes sur le plus haute marche du podium, dimanche, tant Marc Marquez semble survoler l'épreuve