MotoGP – Grand Prix d’Aragon 2016 : Vainqueur, Marquez a encore fait le show

Voir le site Automoto

Marc Marquez (Honda), vainqueur à Aragon
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2016-09-25T12:43:22.550Z, mis à jour 2016-09-25T12:56:47.475Z

Malgré une énorme frayeur en début de course, Marc Marquez (Honda) a remporté la manche espagnole devant Jorge Lorenzo (Yamaha) et Valentino Rossi (Yamaha).

Comme lors des essais et de la qualification, le leader du Championnat a encore été irrésistible pour passer le drapeau à damiers en vainqueur.


Chute évitée

Le prodige de Cervera était bien le meilleur à Alcaniz. Même s’il n’a probablement pas effectué la course qu’il avait planifiée. Parti en pole, le Catalan a brièvement céder les commandes au départ à Maverick Vinales (Suzuki). Avant de les récupérer... puis de céder quatre positions pour éviter une chute.


Mais, largement supérieur à tous ses rivaux, le pilote Honda a remonté ses devanciers un par un, laissant Jorge Lorenzo, son premier poursuivant en Aragon, à 2"740 au passage de la ligne d’arrivée. Plus que son aisance technique sur le MotorLand, l’Espagnol a aussi profité d’un choix de gommes avantageux, en "dur" à l’avant comme à l’arrière.

52 points

Vinales et Cal Crutchlow (Honda LCR) qui ont opté pour la même stratégie pneumatique que le vainqueur, ont accroché les quatrième et cinquième rangs respectifs. Le surdoué de l’équipe Suzuki a aussi payé une erreur en entrée de virage, alors qu’il était deuxième. Mais il n’avait probablement pas la machine pour rivaliser avec les officielles Yamaha.


Longtemps deuxième, Rossi a finalement été repris à 6 tours du terme par son voisin de box, visiblement plus à l’aise que l’Italien avec le "tendre" à l’avant dans les dernières boucles. La superstar de Tavullia a perdu tout espoir lors d'une attaque manquée dans l'avant-dernier tour. Por Fuera a surtout fait les affaires de son compatriote, puisqu’il permet ainsi à Marquez de disposer de 52 points d’avance en tête du Championnat. Un double break.