MotoGP – Indianapolis 2015 : Marquez peut-il rattraper Rossi ?

Voir le site Automoto

error
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-08-07T08:56:38.800Z, mis à jour 2015-08-07T09:16:38.568Z

Alors que le Grand Prix d'Indianapolis marque la reprise de la saison, Marc Marquez dispose d'un sérieux retard sur Valentino Rossi au championnat du monde. Peut-il le rattraper ? Elements de réponse.

79 à 114. Soit 65 points de différence. Tel est l'écart qui sépare Valentino Rossi (Yamaha), leader du championnat du monde 2015 de MotoGP, de Marc Marquez (Honda), double champion du monde en titre et seulement quatrième du Mondial en ce mois d'août 2015. Plus qu'un fossé, c'est un gouffre qui sépare deux des meilleurs pilotes du XXIe siècle (et, soyons honnêtes, de l'histoire). Alors, l'Espagnol peut-il rattraper son rival en cette seconde partie de saison ? Elements de réponse.

Marquez : « Rien n'est impossible ! »

« Je ne veux pas penser au championnat maintenant », a tranche le double champion du monde en titre lors d'une interview accordée au site redbull.com. « Sa conclusion est trop lointaine et cela pourrait devenir une obsession. Je ne veux pas fonctionner comme ça. Je veux m'amuser, faire de mon mieux course après course, essayer de gagner des courses, et alors, on verra la fin de saison. 65 points d'écart avec Valentino, c'est beaucoup, mais rien n'est impossible ! » 


Marquez a surpiloté

Marquez préfère donc jouer la carte de la « Méthode Coue »... et il a raison. Qu'on se le dise : le génie espagnol n'a rien perdu de son pilotage flamboyant. Sa superbe victoire sur le tortueux Sachsenring (Allemagne) juste avant la trêve estivale et sa deuxième place décrochée à Assen deux semaines auparavant sont là pour le prouver. Problème : la Honda est globalement moins forte que la Yahama cette saison et le double champion du monde en titre a fait ce qu'il ne faut pas faire dans un cas pareil : surpiloter. Les conséquences ne se sont pas fait attendre avec deux chutes grossières au Mugello et en Catalogne. 


Honda a retrouvé des couleurs

Pour autant, Marquez dispose d'une belle occasion en ce week-end étasunien pour se rapprocher de Rossi au classement. Depuis deux courses, la Honda a retrouvé quelques couleurs et le fait de débarquer juste après la pause estivale sur un circuit où elle est invaincue depuis 2010 a de quoi redonner confiance. D'autant que la piste d'Indianapolis n'est pas la préférée du nonuple champion du monde italien. 


Rossi reste le patron

Cependant, neuf courses se sont déroulées depuis le début de l'année... et neuf podiums se sont succédés pour Rossi, avec trois victoires au compteur. Plus que jamais, le « Doctor » est favori pour le titre et il faudra un exploit pour que Marquez puisse réaliser la passe de trois cette saison. Mais comme toujours dans sports mécaniques, rien n'est jamais joué tant que le drapeau à damiers n'a pas été brandi.


Video "Archives" - Interview de Valentino Rossi à l'époque Ducati (2012)