MotoGP – Italie 2015 : Lorenzo enchaîne avec une 3e victoire

Voir le site Automoto

MotoGP   Italie 2015   Jorge Lorenzo
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2015-05-31T14:03:49.577Z, mis à jour 2015-05-31T14:07:47.037Z

Jorge Lorenzo a remporté ce dimanche le Grand-Prix d’Italie, 6e épreuve du Championnat du Monde MotoGP : une course que le pilote Yamaha a mené de bout en bout ou presque. Andrea Iannone et Valentino Rossi grimpent sur le podium à ses côtés.

Jorge Lorenzo, récent vainqueur au Mans et à Jerez, faisait de nouveau figure de favori ce dimanche. Le Majorquin, qui s’était illustré sur ce tracé du Mugello trois années de suite (de 2011 à 2013), partait de la première ligne et n’avait qu’une hâte : s’échapper dans les premiers tours… Et sa stratégie a parfaitement fonctionné.

Cavalier seul de Lorenzo

Après s’être débarrassé d’Andrea Dovizioso, qui avait observé un parfait envol, le pilote Yamaha s’est enfuit et plus jamais il ne sera rejoint. Au meilleur de la course, il comptera même l’équivalent de 7-8 secondes d’avance : un gouffre ! Derrière en revanche une bataille se dessine entre les pilotes Ducati et Honda avec d’une part : Andrea Dovizioso et Dani Pedrosa… Iannone, le poleman étant quant à lui opposé à Marc Marquez, auteur d’un splendide départ de la 13e place !

Scénario catastrophe pour Marquez

Comme au Mans, Marquez et Iannone se dépasseront sans ménagement… mais stupeur : alors que six tours restaient à couvrir, le Champion du Monde craque et part au tapis ! De son côté Andrea Dovizioso est contraint à l’abandon sur un problème mécanique. Ils sont alors plus que deux à prétendre pour la place de dauphin… ou plutôt trois car la légende Valentino Rossi était revenu dans le sillage de ce quatuor. Le pilote Yamaha s’offrira le luxe de grimper sur la 3e marche du podium devant son public, après avoir dépassé la Honda de Pedrosa.

Au final Jorge Lorenzo s’impose donc devant deux italiens : Andrea Iannone et Valentino Rossi. Dani Pedrosa devra se contenter du 4e rang. Tir groupé des Yamaha Tech 3 puisque Bradley Smith et Pol Espargaro se classent respectivement 5e et 6e. Maverick Vinales, Michele Pirro, Danilo Petrucci et Yonny Hernandez complètent le podium. Le Français Loris Baz termine 12e et premier Open. L’ex-pilote Superbike égale ainsi son meilleur résultat du Mans. Son compatriote Mike di Meglio échoue à la porte des points en 16e position. Au Championnat du Monde, les écarts se resserrent puisque le vainqueur du jour Jorge Lorenzo n’accuse plus que six points de retard sur son coéquipier Valentino Rossi.

Moto2 : Zarco manque de peu la victoire

La Marseillaise a failli retentir du côté du Mugello en Moto2 mais la victoire est finalement revenue à Esteve Rabat. Le Champion du Monde en titre, qui ne s’était pas encore imposé cette année, devance de quelques millièmes l’Avignonnais, solidement installé néanmoins en tête du classement pilotes puisque Jonas Folger et Tom Luthi (ses deux plus sérieux adversaires sont partis à la faute). Dominique Aegerter complète le podium. Louis Rossi, 2e tricolore engagé dans cette catégorie se classe 20e. Miguel Oliviera est quant à lui devenu le premier Portugais à triompher dans le cadre du Championnat du Monde. Le pilote KTM a remporté le GP Moto3 devant Danny Kent et Romano Fenati. Alexis Masbou est le seul Français à avoir rallié l’arrivée. L’Albigeois, qui s’élançait de la 23e place sur la grille, termine 9e. Fabio Quartararo et Jules Danilo ont tous deux chuté. La catégorie reste très largement dominée par le Britannique Danny Kent.

Le prochain GP aura lieu sur le tracé de Catalunya dans deux semaines.