MotoGP - Japon 2013 : Lorenzo partira en pole position à Motegi

Voir le site Automoto

MotoGP - Japon 2013 - Jorge Lorenzo en pole
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2013-10-26T17:20:00.000Z, mis à jour 2013-10-26T17:49:49.000Z

Jorge Lorenzo (Yamaha) s'élancera demain en pole position du Grand-Prix du Japon, avant dernière épreuve du calendrier MotoGP. Le Majorquin s'est adjugé le meilleur chrono des qualifications devant Marc Marquez (Honda), son principal adversaire pour le titre. 3e place du pilote Ducati Nicky Hayden.

Cette qualification « nouvelle formule » aura tourné à l'avantage du pilote Yamaha Jorge Lorenzo.

Format exceptionnel
Météo oblige, la Direction de Course avait choisi d'organiser une seule séance qualificative d'une durée de 75 min (un peu comme c'était le cas par le passé) pour permettre aux pilotes de compenser le manque de roulage sur ce tracé. En effet, tous les essais libres avaient dû être annulés vendredi en raison de la pluie mais surtout du brouillard, empêchant tout hélicoptère médical de survoler le circuit en cas d'accident.

Des favoris toujours présents sous la pluie
Les pilotes MotoGP réalisaient donc ce matin leurs premiers tours du week-end sur le tracé de Motegi et force est de constater que leur rythme était déjà très soutenu... Pourtant de l'eau recouvrait toujours le bitume. Dans ces conditions délicates, la hiérarchie reste plus ou moins conservée avec aux avant-postes : Jorge Lorenzo le poleman (1'53.471) et ses compatriotes Marc Marquez et Dani Pedrosa, comme lui encore en course pour le titre. La surprise est venue du pilote Ducati Nicky Hayden, parvenu à se hisser en première ligne au détriment de Pedrosa, qui a longtemps figuré en haut de la feuille des temps. Valentino Rossi s'adjuge le 5e chrono devant l'autre Ducati d'Andrea Dovizioso. Alvaro Bautista, Stefan Bradl (encore convalescent) Aleix Espargaro et Yonny Hernandez compléteront le top 10. Le Français Randy De Puniet partira de la 17e place sur la grille.

Marquez, champion demain si...
Marc Marquez pourrait devenir dès demain le plus jeune Champion du Monde de l'histoire du MotoGP à tout juste 20 ans. Le pilote Honda devra pour cela compter au moins 25 longueurs d'avance sur ses deux adversaires Jorge Lorenzo et Dani Pedrosa en fin de course. Un écart qui s'élève à l'heure actuelle à 18 et 34 points... à vos calculettes.


1e - Lorenzo se réconcilie avec la pluie

Tout le monde garde encore en mémoire cette chute de Jorge Lorenzo sous la pluie à Assen et lui le premier. Un highside qui s'était avéré fatal sur le plan physique comme sur le plan mathématique puisqu'en se fracturant la clavicule, le Majorquin a très probablement vu le titre lui échapper. Autant dire que cette pole position décrochée sur piste mouillée, lui redonnait quelque peu le sourire : « Je suis très content, ce n'était pas simple parce que mes derniers souvenirs de piste mouillée remontaient à Assen [...] Mais je me suis petit à petit mis en confiance et au final je me sentais très bien sur ma moto. Peu importe que la piste soit sèche ou mouillée pour demain, je devrai rouler quelles que soient les conditions.»

«Rouler » pour repousser le sacre de son compatriote Marc Marquez. Jorge Lorenzo figure en effet parmi les rares pilotes à encore pouvoir s'interposer avec Dani Pedrosa. Pour se faire, le pilote Yamaha devra absolument compter moins de 25 points de retard sur le leader à l'issue de cette épreuve ; autrement dit, il ne devra pas terminer au-delà de la 2e place en cas de victoire de son adversaire. Et la pluie pourrait redistribuer les cartes selon lui... en leur faveur. Réalité ou coup de bluff ?


2e - Marquez ne se relâche pas

Marc Marquez est en route vers son tout premier titre mondial mais au lieu d'assurer en qualifications sur cette piste détrempé, le rookie a au contraire reconnu avoir pris plus de risques, d'où deux petits tout-droits : « Nous nous sommes directement retrouvés en qualifications sur piste mouillée [...] J'ai pris plus de risques que d'habitude mais nous avons bien travaillé. L'objectif était de finir en première ligne et nous l'avons atteint. »

A l'inverse du poleman, l'Espagnol a déclaré qu'il préférait lui une course disputée sur le sec même si aucun essai n'avait encore été réalisé dans ces conditions : « Pour demain nous espérons une course sur le sec mais ce sera dur parce que personne n'a pu se préparer pour ces conditions. Quoi qu'il en soit, nous ferons évidemment de notre mieux. »


3e - Hayden reste sur sa faim
Pour le pilote Ducati, Nicky Hayden, cette première ligne est une grande première mais ces qualifications lui laissent un goût amer car l'Américain juge qu'il détenait un léger avantage sur le mouillé, en tout début de séance : « Ça s'est mieux passé que d'habitude puisque je suis en première ligne. Je suis un peu amer de ne pas avoir eu la pole parce que je suis resté bien placé pendant un bon moment mais je savais que Lorenzo et Márquez allaient avoir quelque chose en plus et c'est ce qui s'est passé. Nous n'avons pas autant progressé qu'eux quand la piste a commencé à sécher. Sur piste mouillée, nous n'avons pas les problèmes que nous avons sur le sec. Nos problèmes pour tourner, le chattering, le wheelie, tout ça disparaît quand nous roulons sur piste mouillée. »

Le Kid du Kentucky, qui prendra la destination du team Aspar Honda l'an prochain, espère pouvoir tirer parti demain de cette place au départ.


Rins et Kallio tirent leur épingle du jeu
Mika Kallio s'est montré le plus rapide ce matin en Moto2. Le Finlandais du team Marc VDS occupera donc la première place demain au départ de la course. Figureront à ses côtés : le Belge Xavier Simeon et le Français Johann Zarco, qui est d'ailleurs passé pas loin du meilleur chrono dans son dernier tour lancé. Les deux principaux prétendants au titre Pol Espargaro et Scott Redding, pointeront en 7e et 15e positions.

La pole position en catégorie Moto3 a quant a elle été décroché par Alex Rins, l'homme fort du moment revenu à tout juste cinq points du leader au Championnat Luis Salom. Ce dernier s'élancera d'ailleurs en 4e position sur la grille, derrière Maverick Vinales et Alex Marquez qui se sont accaparés les deux autres places restantes de la première ligne. Côté Français, Alexis Masbou et Alan Techer partiront respectivement du 20e et 27e rang.

A noter également que le warm-up sera rallongé demain matin pour permettre aux équipes de préparer la course ; Grand-Prix, débutant à 6h, qui devrait par ailleurs être disputé sur le sec, dans des conditions donc encore différentes.


La grille de départ du GP du Japon 2013
MOTOGP - GP du JAPON - GRILLE DE DEPART
POS. # PILOTE MOTO
1 99 Jorge Lorenzo Honda
2 93 Marc Marquez Honda
3 69 Nicky Hayden Ducati
4 26 Dani Pedrosa Honda
5 46 Valentino Rossi Yamaha
6 4 Andrea Dovizioso Ducati
7 19 Alvaro Bautista Honda Gresini
8 6 Stefan Bradl Honda LCR
9 41 Aleix Espagaro Aspar ART
10 68 Yonny Hernandez Ducati Pramac
11 35 Cal Crutchlow Yamaha Tech3
12 21 Katsuyuki Nakasuga Yamaha YSP
13 38 Bradley Smith Yamaha Tech3
14 5 Colin Edwards FTR Kawasaki
15 29 Andrea Iannone Ducati Pramac
16 9 Danilo Petrucci Ioda Came Suter
17 14 Randy de Puniet Aspar ART
18 7 Hiroshi Aoyama Avinta FTR
19 70 Michael Laverty Paul Bird ART
20 23 Luca Scassa Cardion AB ART
21 71 Claudio Corti FTR Kawasaki
22 8 Hector Barbera Avinta FTR
23 50 Damian Cudlin Paul Bird PBM
67 Bryan Staring FTR Honda
52 Lukas Pesek Ioda Came Suter
MOTO2 - GP du JAPON - GRILLE DE DEPART TOP 10
POS. # PILOTE MOTO
1 36 Mika Kallio Kalex
2 19 Xavier Simeon Kalex
3 5 Johann Zarco Suter
4 3 Simone Corsi Speed Up
5 97 Rafid Topan Sucipto Speed Up
6 80 Esteve Rabat Kalex
7 40 Pol Espargaro Kalex
8 77 Dominique Aegerter Suter
9 52 Danny Kent Tech 3
10 54 Mattia Pasini Speed Up
MOTO3 - GP du JAPON - GRILLE DE DEPART TOP 10
POS. # PILOTE MOTO
1 42 Alex Rins KTM
2 25 Maverick Vinales KTM
3 12 Alex Marquez KTM
4 39 Luis Salom KTM
5 8 Jack Miller FTR Honda
6 32 Isaac Vinales FTR Honda
7 23 Niccolo Antonelli FTr Honda
8 91 Hiroki Ono Honda
9 94 Jonas Folger Kalex KTM
10 33 Sena Yamada Honda