MotoGP - Japon 2014 : Marquez remporte son deuxième titre

Voir le site Automoto

Marc Marquez au Japon
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-10-12T06:02:00.000Z, mis à jour 2014-10-12T15:40:00.000Z

Malgré la victoire de Jorge Lorenzo au Japon, Marc Marquez a remporté son deuxième titre de Champion du Monde en catégorie reine. Valentino Rossi complète le podium.

Marc Marquez n'avait pas forcément besoin de gagner au Japon pour remporter son deuxième titre d'affilée, après un début de saison impérial (dix victoires). Mais en terminant derrière Lorenzo, mais devant Rossi et Pedrosa, le Majorquin a bel et bien glané la couronne mondiale.

De belles batailles durant la course
Marc Marquez avait peut-être la pression, il a préféré opter pour un début de course sage, en laissant le trio de tête composé de Lorenzo (Yamaha), Rossi (Yamaha) et Dovizioso (Ducati) se battre durant les premiers kilomètres, après un départ timide. C'est d'abord le nonuple Champion du Monde qui s'est illustré, avant de céder sa place à son coéquipier. Après avoir patienté derrière le poleman, Marc Marquez a décidé d'aller chercher la deuxième place synonyme de titre. Dans l'ordre, il a déposé Dovizioso avant de s'attaquer à Rossi. Il a dû s'y prendre par deux fois, aux alentours du dixième tour, face au Doctor. La suite consistait à gérer l'avance sans faire d'erreur.

Revoilà Lorenzo, et Yamaha
Naturellement, le face-à-face entre Rossi et Marquez a fait les affaires de Lorenzo, qui n'en demandait pas tant pour s'échapper et s'assurer une deuxième victoire cette saison, la deuxième de rang, d'ailleurs. Au passage, il permet à Yamaha d'empocher un troisième succès sur les trois derniers Grands Prix. Honda aurait bien voulu s'imposer dans son antre, mais le rival semble avoir repris du poil de la bête.

Marc Marquez, jeune champion
Comme attendu, Marc Marquez est en train de marquer l'Histoire de la discipline MotoGP. A 21 ans, il devient le plus jeune double champion du Monde en catégorie reine. Lui qui restait sur deux chutes doit maintenant savourer, mais également préparer l'Australie, la Malaisie et Valence. Car Honda ne verrait pas d'un bon oeil une domination de Yamaha lors des derniers rendez-vous.