Dans l'actualité récente

MotoGP : Jorge Lorenzo nie tout complot avec Marquez contre Rossi

Voir le site Automoto

Jorge Lorenzo podium MotoGP Malaisie 2015
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-10-29T16:54:16.090Z, mis à jour 2015-10-30T16:23:02.161Z

Visé par les médias italiens pour avoir soi-disant comploté avec Marc Marquez (Honda) contre Valentino Rossi (Yamaha), l’Espagnol Jorge Lorenzo réfute.

La chute de Marc Marquez en contact avec Valentino Rossi au Grand Prix de Malaisie du dimanche 25 octobre fait encore les titres cette semaine. Alors que les rumeurs explosent, Jorge Lorenzo tente d’apaiser la polémique.


D’où part la rumeur ?

L’affaire semble toucher en surface Valentino Rossi et Marc Marquez, l’Italien ayant effectué une manœuvre envers l’Espagnol au 7è tour à Sepang, qui a chuté tandis que The Doctor prenait la troisième place. Pénalisé, ce dernier a reçu 3 points sur son permis et surtout un départ en fond de grille à Valence réduisant significativement ses chances de remporter un 10ème titre mondial. Mais un troisième acteur est aussi au cœur de l’affaire.

Cependant, la réaction de Jorge Lorenzo a surpris tout le monde sur le podium. Pendant que son coéquipier recevait le trophée, il adresse un geste vers la foule, un pouce vers le bas, signalant son mécontentement vis-à-vis de Rossi envers Marquez. Alors, la foule répond en sifflant copieusement l’Espagnol, qui après la remise des coupes, s’est éclipsé avant la traditionnelle célébration au champagne.

Un acte inédit, qui mélangé aux propos de Rossi visant dès jeudi dernier une conduite de Marquez délibérément contre lui et à ceux de Jorge Lorenzo après course, a donné la rumeur suivante…


Lorenzo apaise 

Ayant suggéré que la pénalité accordée à Rossi n’était pas assez sévère, l’Espagnol a alimenté la rumeur courant et s’étendant depuis plusieurs jours. Soutenue par les fans de « The Doctor » et publiée par le journal La Repubblica mercredi 28 octobre, elle veut que Marc Marquez et Jorge Lorenzo aient établi une sorte de pacte entre Espagnols, le premier faisant tout pour bloquer Rossi en course afin d’avantager le second, qui dispose encore de 7 points de retard au championnat. Peut-être une attaque de la presse italienne contre la presse espagnol, dure avec Rossi, avec en exemple la Une du numéro de lundi de Marca parlant de « la fin du mythe » ?

Agacé, le Majorquin a transmis sa réponse via Catalunya Radio, le journaliste Damia Aguilar Morell précisant que le prétendu pacte n’était qu’une « information ridicule et sans aucun fondement », en ajoutant que jamais Jorge Lorenzo n’est allé voir la direction de course à Sepang, pour une quelconque pression.




Rossi sera à Valence

De son côté, Marc Marquez, qui accusait Rossi de lui avoir assené un coup de pied, n’a pas souhaité jeter d’huile sur le feu, se concentrant sur Valence et le 8 novembre. Valentino Rossi, après avoir avoué hésiter à participer au Grand Prix, a pris mardi la sage décision de prendre le départ lors de l’ultime épreuve de la saison pour on l’espère, une course propre et spectaculaire, sans coalition aucune.

Voilà ce que l'on aimerait voir, un Valentino Rossi avec un seul objectif, remonter et gagner, ce qu'il fit au GP d'Allemagne 2006 au Sachsenring