Dans l'actualité récente

MotoGP : KTM s'engage pour 2017 avec une RC16 à moteur V4

Voir le site Automoto

KTM 1190 RC8 2014
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-08-01T12:39:00.000Z, mis à jour 2014-08-02T22:00:54.000Z

C'est officiellement annoncé par le PDG Stefan Pierer, la firme autrichienne KTM intégrera le championnat MotoGP au plus tard à partir de la saison 2017 avec un V4 1.000 cm3, rejoignant ainsi Suzuki et Aprilia.

Fort de ses deux titres acquis lors des premières saisons de Moto3 (125 cm3), le constructeur autrichien KTM ne s'engagera pas sur la logique catégorie supérieure Moto2, mais bien sur la discipline reine MotoGP.


La MotoGP dans 3 ans
C'est lors d'une interview donnée au site allemand Speedweek que le PDG Stefan Pierer a donné sa vision pour la future superbike. Alors qu'il excluait encore des moteurs au-delà de 2 cylindres l'an passé, il évoque une moto 4 cylindres en V de 1.000 cm3 nommée RC16, disponible en version de compétition, mais aussi en très petite série.


D'une part, cette KTM RC16 devrait répondre ainsi aux nouvelles spécifications 2016 de la catégorie MotoGP. Cela ne se fera pas seulement à travers une équipe officielle, comme sur le modèle actuel en Moto3, mais via plusieurs équipes clientes déboursant environ 1 million d'euros par pilote.

Le V4 débuterait ses essais en mai 2015 selon Pierer, et serait opérationnel fin 2016 pour les tests grandeur nature, pour logiquement intégrer le championnat 2017. Pour développer sa machine, KTM espère décrocher un pilote allemand de la trempe de Stefan Bradl (actuel LCR Honda), mais Jonas Folger (Moto2) pourrait très bien aussi coller aux ambitions de la marque.


Une version de série ?
De l'autre, afin d'amortir le coût de développement, une version pour particuliers est également au programme. Pour un tarif estimé entre 150.000 et 200.000 euros, cette machine devrait rester à usage uniquement sur piste, les contraintes d'homologation route entrainant trop de modifications. La production de cette RC16 avoisinerait la centaine d'unités par an.

En tous cas, le MotoGP promet pour les années à venir. Si cette année la bataille se résume au duo Honda/Yamaha, Ducati reprendra des couleurs, Suzuki et Aprilia gonflant les rangs à partir de 2015.