MotoGP - Stoner met fin aux rumeurs

Voir le site Automoto

Casey Stoner - tests at Motegi
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2013-08-07T17:12:00.000Z, mis à jour 2013-08-07T19:01:22.000Z

Casey Stoner, qui participait à sa deuxième et dernière journée de tests avec Honda du côté de Motegi, a tenu à insister sur le fait qu'il ne reviendra pas en wild-car cette année. L'Australien, retraité du MotoGP depuis novembre dernier, a ainsi fait taire les rumeurs qui circulaient à son sujet.

Malgré cette séance d'essais avec son ancienne équipe Honda, Casey Stoner n'envisage toujours pas un retour à la compétition.

Fin des essais sous le soleil

L'Australien Casey Stoner était hier de retour en piste pour des essais avec le Honda Racing Corporation ; écurie avec laquelle il a décroché son dernier titre de champion du monde en 2011. Le jeune retraité, qui avait passé neuf mois loin du MotoGP, avait à peine eu le temps de prendre la mesure du prototype 2014 lorsqu'une pluie s'est abattue sur le tracé de Motegi. Mais la météo s'est montrée plus clémente aujourd'hui puisque l'ex-pilote Honda a pu parcourir près de 47 tours. Ce dernier s'est dit satisfait dans l'ensemble de ces essais : « La météo était heureusement bien meilleure aujourd'hui, il faisait même assez chaud, et nous avons donc pu passer pas mal de temps en piste et travailler sur notre programme d'essais. La journée a été très productive, le programme n'était pas trop dense et nous avons donc pu boucler la majorité de ce qui était prévu après avoir perdu la journée d'hier. C'était génial de revoir le team, même s'il n'y avait pas beaucoup de monde ici, et je remercie Honda pour tout leur soutien. »


Pas de wild-car

Casey Stoner a également profité de cette occasion pour s'exprimer à propos des rumeurs qui circulaient à son encontre. L'Australien n'envisage en effet toujours pas de courir en wild car cette saison, bien que Wayne Gardner l'en sentait capable. « J'étais ravi de remonter sur la moto pour la première fois en neuf mois, je suis content de la façon dont se sont passés les essais mais ça ne me fera pas changer d'avis au sujet des Wild Cards, a-t-il déclaré. Ce n'est pas quelque chose que je prévois de faire. »

Shuhei Nakamoto, vice président du HRC, a néanmoins souligné que Casey Stoner pourrait encore être amené à réaliser des tests.