MotoGP: Le TAS rejette la demande de Valentino Rossi, il partira dernier à Valence

Voir le site Automoto

Valentino Rossi Marc Marquez MotoGP 2014 Yamaha Honda
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2015-11-05T16:11:05.808Z, mis à jour 2015-11-05T16:13:20.092Z

Le Docteur partira en dernière position de la grille de départ pour le Grand Prix d’Espagne ce week-end. La course au titre s’annonce de plus en plus compliqué pour le champion du monde.

Avec un peu de chance, comme le veut le dicton : « les derniers seront les premiers »

Valentino Rossi : " Encore 2 ans en MotoGP "


Valentino Rossi débouté

Le TAS (Tribunal Arbitral du Sport) a rejeté, jeudi 5 novembre 2015, la demande de suspension de la sanction de l'Italien Valentino Rossi, le multiple champion du monde de MotoGP. Valentino Rossi s'élancera donc depuis la dernière position de la grille de départ lors de l’ultime Grand Prix de la saison, à Valence, en Espagne, le 8 novembre 2015. « Le Tribunal Arbitral du Sport a rejeté la requête de Valentino Rossi de surseoir à l'exécution de la décision rendue par les commissaires de la FIM le 25 octobre 2015 » d'une pénalité de 3 points. Cette sanction fait suite à l’incident ayant eu lieu le 25 octobre 2015 lors du Grand Prix de Malaisie.


Rappel des faits dans le Sepangclash

Après une manœuvre considérée comme dangereuse vis-à-vis de l'Espagnol Marc Marquez, qui a chuté lors de l'accrochage entre les deux pilotes au septième tour du Grand Prix, la direction de course avait infligé 3 points de pénalité sur la licence de pilote de Rossi. Le pilote au numéro 46 a fait un recours auprès du TAS, le 29 octobre dernier, afin d'obtenir l'annulation ou la réduction de la sanction prise à son encontre. L'arbitre du TAS, nommé par accord mutuel des parties, le Professeur Ulrich Haas, a entendu les représentants de Valentino « Rossi et de la FIM mercredi au siège du TAS à Lausanne afin de juger exclusivement la question urgente de l'effet suspensif pour déterminer si Valentino Rossi devait partir depuis la dernière position de la grille à Valence », explique le communiqué. L'arbitre a estimé que « les conditions à remplir pour accorder l'effet suspensif n'étaient pas réunies », continue le communiqué.