MotoGP Valence : Colin Edwards forfait sur blessure

Voir le site Automoto

Colin Edwards Moto GP 2011 Yamaha
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2011-10-28T16:58:00.000Z, mis à jour 2011-10-28T17:08:41.000Z

Impliqué dans le tragique accident ayant entraîné la mort de Marco Simoncelli dimanche dernier, Colin Edwards ne participera pas au Moto GP de Valence le 6 novembre prochain.

Blessé au bras au triste GP de Malaisie, Colin Edwards ne sera pas au GP de Valence MotoGP.



Marqué mentalement par l'accident, l'américain Colin Edwards l'a aussi été physiquement. Pris dans la collision qui a causé la mort de Marco Simoncelli le dimanche 23 octobre dernier, Colin Edwards est tombé lourdement, et le communiqué de Yamaha Racing a confirmé sa non participation à la dernière épreuve de la saison MotoGP à Valence. Il a aussi évoqué les funérailles de Marco : "j'aurais vraiment souhaité être là. Je voulais y aller, mais malheureusement mes blessures m'ont rendu incapable de voyager."


Voici ce que précisait le communiqué de Yamaha Racing ce mercredi : "Avec une période de récupération de quatre semaines, Edwards ne sera pas en mesure de prendre part à la course de Valence sur le 6 novembre, qui devait être sa dernière apparition pour le Monster Yamaha Tech 3 Team."


Yamaha a précisé l'état de Colin cette semaine : "Edwards a été examiné par le service orthopédique spécialisé du Dr Henry Small à l'Hôpital Universitaire Général de Houston ce mercredi et il a été confirmé qu'il avait de multiples petites fractures au sommet de son humérus gauche, qui relie l'épaule au coude. Il y a aussi des dommages au cartilage autour de l'extrémité de l'humérus, ce qui nécessitera une intervention chirurgicale mardi prochain." Il a été également précisé "qu'il avait souffert d'ecchymoses et un gonflement sur les deux poignets ainsi que sur le talon droit dans l'accident".

Une mauvaise nouvelle pour l'écurie française Monster Tech 3, qui souhaitait finir correctement sa saison avec l'expérimenté pilote, et pour le MotoGP, qui voit une nouvelle non-participation à Valence.