MotoGP - Valentino Rossi, ses années Yamaha

Voir le site Automoto

MotoGP Laguna Seca Ducati Rossi 2012
Par Thierry BOCHARD|Ecrit pour TF1|2012-08-12T18:46:00.000Z, mis à jour 2012-08-12T18:49:14.000Z

Le pilote italien rentre au bercail : il quitte Ducati avec qui il vient de passer deux saisons difficiles pour retourner chez Yamaha. C'est en effet avec l'écurie japonaise qu'il a vécu ses plus belles années de pilote en remportant 4 titres de Champion du Monde en Moto GP. Retour sur sa période 2004-2010, une époque dorée qui s'est mal terminée.

Des rumeurs annonçaient Valentino Rossi, 33 ans, à la retraite l'hiver prochain mais il n'en sera rien, il veut faire son retour sur le devant de la scène.

Deux titres pour commencer


Trois fois Champion du Monde dans la catégorie reine de la vitesse moto avec Honda (une fois en 500 puis deux après l'appellation MotoGP), le jeune prodige débarque plein d'ambition chez Yamaha début 2004 pour ce qui est le transfert de l'année. Et tout de suite, l'idylle naissante devient romance passionnée. Il décroche une couronne mondiale avec 9 victoires en 16 courses. Puis une deuxième en 2005 avec un 11 sur 17 !



Deux ans de disette


En 2006, le célèbre numéro 46 réalise une belle saison au guidon de sa YZR mais échoue à 5 petits points de Nicky Hayden. Pas de titre non plus l'année d'après car c'est ce moment que choisit un certain Casey Stoner pour éclore au plus haut niveau. L'Australien éclipse tout le monde et remporte le Championnat avec 126 points d'avance sur Rossi, 3e. Toujours en 2007, le fisc lui réclame 60 millions d'euros. Quand rien ne va...



Retour au top


Piqué dans orgueil, The Doctor redouble d'efforts pour remonter sur la plus haute marche du podium. Ca paye avec deux nouveaux titres en 2008 et en 2009, année où il décroche son 100e succès en Grand Prix. Mais les histoires d'amour finissent mal, c'est connu, et en 2010, Rossi se fracture le tibia droit sur « son » circuit du Mugello et ne peut défendre chances dans une course au titre qui s'annonçait très serrée avec Stoner et Lorenzo.



Et maintenant ? Retour au premier plan ou suite de la chute aux enfers pour l'actuel 8e du général en Moto GP ? La réponse en 2013.