MotoGP - Warm-up Valence 2015 : Marc Marquez aux avant-postes

Voir le site Automoto

MotoGP   Valence 2015   Marc Marquez
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2015-11-08T09:20:05.393Z, mis à jour 2015-11-08T12:16:57.755Z

Marc Marquez (Honda) a signé le meilleur temps du warm-up ce dimanche matin à Valence (Espagne). Le pilote Honda devance ses compatriotes Jorge Lorenzo, en pole, Pol Espargaro et l'Italien Valentino Rossi.

A la différence des représentants Yamaha, Marc Marquez ne joue plus le titre et ses adversaires sont prévenus : le Catalan ne compte leur faire aucun cadeau en course afin de terminer cette campagne 2015 sur une bonne note, à défaut d’avoir pu rééditer cette série de succès décrochés l’an passé.

Marquez donne le ton

Et Marc Marquez est concrètement allé chercher, ce dimanche matin, un chrono en 1’31’’062 qui lui permet de s’adjuger le meilleur temps du warm-up. Il repousse le poleman Jorge Lorenzo en 2e position, à un peu plus de trois dixièmes. Aurait pu suivre ensuite Valentino Rossi mais Pol Espargaro est venu dans les tous derniers instants de la séance, s’intercaler entre les pilotes officiels Yamaha. Dani Pedrosa est crédité de ce fait de la 5e place devant Cal Crutchlow, Andrea Iannone et Bradley Smith. Aleix Espargaro et Andrea Dovizioso complètent le top 10. Les Français Mike di Meglio et Loris Baz terminent respectivement 16e et 20e.

En Moto2, ce warm-up a été dominé par Tom Luthi. Le Suisse, qui avait longtemps mené le GP de Malaisie avant de céder face à Johann Zarco, devance Tito Rabat et Alex Rins. Notre Champion du Monde se classe 7e. Lucas Mahias finit 18e. Niccolo Antonelli se distingue quant à lui en Moto3. Isaac Vinales et Danny Kent, actuel leader au classement général qui occupera la 18e place sur la grille, repartent avec les 2e et 3e chronos. Côté tricolores à noter les 19e, 20e et 30e positions de Jules Danilo, Fabio Quartararo et Alexis Masbou.

Le nom du Champion du Monde MotoGP sera connu sur les coups de 14h45. Rappelons que sept points séparent Valentino Rossi, qui partira du fond de grille, de son dauphin Jorge Lorenzo.

Voici les scenarii en tableau pour l'attribution du titre: