MotoGP : il y a cinq ans, Marco Simoncelli perdait la vie dans un grave accident à Sepang

Voir le site Automoto

MotoGP 2014 - Marco Simoncelli MotoGP Legend
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-10-23T12:21:33.960Z, mis à jour 2016-10-23T12:21:35.500Z

Né en 1987, l'espoir italien Marco Simoncelli a perdu la vie suite à un tragique accident survenu durant le GP de Sepang. C'était il y a cinq ans, jour pour jour.

Le 23 octobre 2011, Marco Simoncelli perdait la vie dans un grave accident à Sepang. L’Italien n’avait que 24 ans…

Un choc effroyable

Nous ne sommes qu’au second tour du GP de Malaisie. Marco Simoncelli perd soudainement l’avant de sa moto et chute, repiquant inexplicablement vers la trajectoire de la piste alors qu’il partait à l’extérieur. Tout va très vite : Valentino Rossi, chez Ducati à l’époque, et Colin Edwards (Yamaha Tech 3) percutent successivement le pilote italien sans même pouvoir l’éviter. Les images font encore froid dans le dos et on se souvient que la violence du choc était telle que son casque s’est retiré de lui-même. Edwards s’en sortira avec une luxation de l’épaule. Directement transporté à l’hôpital, Simoncelli, lui, y a laissé la vie… Dans l’histoire du MotoGP, ce tragique accident est le deuxième mortel depuis celui de Daijiro Kato en 2003.

Champion en 250 cm3

Marco Simoncelli représentait l’avenir de la discipline du côté de l’Italie, à une époque où on pensait Valentino Rossi fini. Très proche du nonuple champion du monde, il était connu pour sa bonne humeur, sa chevelure bien garnie et son côté résolument fantasque. Passé par divers échelons, Marco Simoncelli est sacré champion de la catégorie 250 cm3 en 2008. En MotoGP, celui qui était surnommé Sic n’aura jamais eu le temps d’exprimer toute l’étendue de son talent, malgré les promesses (deux pole et autant de podiums). Fauché en pleine ascension, l’Italien fait partie de ses espoirs partis trop vite. Il y a quelques semaines, son numéro 58 a été retiré du championnat MotoGP.

L’hommage de Rossi

« Sic était comme mon jeune frère. Il était aussi rugueux sur la piste que doux dans la vie. Je ne peux pas le croire, il va me manquer énormément » déclarait à l’époque Valentino Rossi. El Doctor n’a toujours pas oublié son ami, preuve en est avec l’hommage qu’il lui a rendu sur le podium ce dimanche à Phillip Island, « Aujourd’hui, cela fait cinq ans que Sic nous a quittés : ce podium est pour lui et sa famille. Je pense que c’est une bonne manière de se souvenir de lui. » Dans les mémoires et tout là-haut, Marco Simoncelli est devenu un ange éternel après avoir été un diablotin éphémère sur la piste.