MV Agusta Brutale 800RR de Rough Crafts : inspirée de la course pour casser les codes

Voir le site Automoto

MV Agusta Brutale 800RR de Rough Crafts
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2016-12-08T14:25:20.259Z, mis à jour 2016-12-08T14:25:22.225Z

Rough Crafts, un atelier de préparation taïwanais, a utilisé une MV Agusta Brutale 800RR pour ressusciter les vieux carénages des motos de course des années 1960 et prendre à contre-pied les tendances actuelles. Réjouissant.

Tous les concept-bikes valent le coup d’œil. Mais certains sont plus médiatisés que d’autres. Par son originalité, celui réalisé par Rough Crafts mérite toute votre attention.


Du neuf avec du vieux

Les friands de records s’en souviennent encore. Au début des années 1960, la marque espagnole Bultaco révélait la Cazarécords, un prototype chargé de faire tomber toutes les marques de vélocité. Recouverte de larges carénages, elle avait accompli sa mission avec plusieurs exploits réussis sur le circuit de Montlhéry.


Plus de 50 ans plus tard, le préparateur de Taïwan n’a pas cette ambition-là. Mais le lien entre cette « Ballistic Trident », comme a été nommé ce concept basé sur une MV Agusta Brutale 800RR, et le fameux bolide catalan est tout trouvé.

Démontable

Sur l’Italienne, le carénage se distingue par sa verticalité : de la bulle, il rejoint le garde boue et prend fin sur la roue. Le look créé a de quoi surprendre, tant la mode consiste à dénuder abusivement les machines. Même si la moitié arrière de ce bolide suit largement cette tendance, la jupe qui recouvre le réservoir donne le juste milieu. Et ceux qui préfèrent la simplicité peuvent se rassurer : le carénage avant est démontable !