Nascar 2017 : Un festival de crash pour la première manche à Daytona

Voir le site Automoto

Nascar 2017 : Accident au Daytona 500
Par Estelle Sanzo|Ecrit pour TF1|2017-02-28T13:45:43.203Z, mis à jour 2017-02-28T15:46:13.963Z

Pied au plancher, les pilotes engagés pour le championnat 2017 de Nascar se sont tirés la bourre pendant la manche du Daytona 500, à tel point que certains n'ont pas su éviter l'accident !

Le coup d'envoi de la saison de Nascar 2017 a été donné avec la première manche du Daytona 500. Mais les hostilités de la discipline ont débuté par une avalanche d'accidents. Lors de ce 59ème cru du Daytona 5003 gros crashs se sont déroulés sous les yeux des spectateurs au cours du troisième segment.



1,2,3...accidents !

Une première mésaventure a impliqué pas moins de 16 pilotes. Parmi eux, Trevor Bayne ou encore Jimmie Johnson. Autre victime de cette collision, l'équipe de la Stewart-Haas Racing.  En effet, les pilotes du team se sont retrouvés sur le banc de touche après ce "Big One".


Un accident en chassant un autre, voici le deuxième pépin ! Alors que le tracé vient à peine d'être nettoyé, Ryan Blaney, Elliott Sadler, Ricky Stenhouse Jr. et Trevor Bayne se retrouvent à leur tour, en bien mauvaise posture. Un conflit entre Elliott Sadler et Ryan Blaney serait à l'origine du choc.


Jamais deux sans trois, la tentative de blocage du pilote Chase Elliott sur son concurrent Jamie McMurray, provoque un nouveau crash entrenant dans cette folle course Ty Dillon, Daniel Suárez, Ryan Newman, Denny Hamlin ou encore Brad Keselowski.

Kurt Busch grand vainqueur

Mais évidemment, au terme d'une édition particulièrement mouvementée, le "happy end" est au rendez-vous pour le pilote Kurt Busch. Au volant de sa Ford flanquée du n°41, l’Américain a pris le dessus sur le leader du team Chip Ganassi Racing, Kyle Larson, dans le dernier tour de course. 



Envol et record de précocité en "Trucks"

La veille, le samedi 25 février, la catégorie des pick-ups "Nascar Trucks" avait aussi donné son lot de spectacle avec un dernier tour ayant engendré un carambolage, de quoi expédier l'un des pilotes en salto. 


Personne n'est blessé for heureusement, et parmi la poignée de survivants, c'est le jeune Kaz Grala qui prend la victoire et au passage le record du plus jeune vainqueur en NASCAR, toutes catégories confondues. En effet, cet Américain d'origine polonaise a célébré ses 18 ans fin décembre et est encore au lycée...